18 janvier 2017 / 09:25 / il y a 8 mois

LEAD 1-DAVOS-HSBC délocalisera en partie à Paris après le Brexit

(Actualisé avec des précisions, citations, cours de Bourse)

DAVOS, Suisse, 18 janvier (Reuters) - HSBC déplacera à Paris du personnel à la source de 20% environ de son revenu de trading en Grande-Bretagne à la suite de la décision de Londres de quitter l‘Union européenne (UE), a déclaré mercredi le directeur général Stuart Gulliver.

“Nous ne bougerons pas cette année et peut-être pas non plus la prochaine”, a-t-il dit à Reuters, en marge du Forum économique mondial de Davos, ajoutant que le transfert se ferait sans doute dans deux ans à peu près, lorsque Londres aura complètement quitté l‘UE.

La première banque européenne dispose de toutes les licences nécessaires pour un tel déménagement, a poursuivi Stuart Gulliver, précisant qu‘il suffirait de créer une société holding intermédiaire en France, ce qui ne devrait prendre que quelques mois.

La division qui englobait ces emplois a dégagé un bénéfice de 384 millions de dollars (359 millions d‘euros) au Royaume-Uni en 2015, selon des documents de la banque.

Gulliver est l‘une des figures du monde bancaire à avoir réagi le plus vivement au résultat du référendum du 23 juin, déclarant tout de suite après que la banque pourrait déplacer un millier de postes à Paris.

Le Royaume-Uni quittera le marché unique européen en même temps que l‘UE, a déclaré mardi la Première ministre britannique Theresa May, mettant fin aux spéculations selon lesquelles Londres chercherait à obtenir un Brexit en douceur.

Les banques britanniques avaient d‘abord espéré conserver leur “passeport européen”, qui leur permet de vendre depuis Londres l‘ensemble de leurs produits financiers dans l‘UE, mais c‘est dorénavant très peu probable et le secteur des services financiers a l‘intention d‘accélérer les délocalisations partielles.

Les établissements financiers dans l‘intervalle plaident pour une période de transition au cas où les négociations entre Londres et Bruxelles seraient difficiles ou traîneraient en longueur au point d‘aller au-delà des deux ans fixés pour consommer la rupture.

L‘action HSBC gagne 1,7% en Bourse de Londres, dont l‘indice FTSE-100 progresse de 0,2%. Dans le même temps, l‘indice des bancaires européennes laisse 0,2%.

Pamela Barbaglia à Davos, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below