16 janvier 2017 / 14:12 / dans 10 mois

La Chine va viser autour de 6,5% de croissance pour 2017-sources

PEKIN, 16 janvier (Reuters) - La Chine va abaisser son objectif de croissance pour 2017 autour de 6,5%, contre 6,5% à 7% l‘an dernier, a-t-on appris de plusieurs sources, une évolution qui confirme la priorité donnée à l‘encadrement des risques liés à l‘endettement et à l‘immobilier sur le soutien à l‘activité.

Le nouvel objectif a été validé par les hauts dirigeants du pays lors d‘une réunion de la Conférence centrale de travail économique mi-décembre, selon quatre sources informées des conclusions de cette réunion qui s‘est tenue à huis clos.

“L‘objectif sera autour de 6,5%, ce qui signifie qu‘une légère baisse de la croissance est acceptable”, a dit l‘une des sources, un conseiller à la politique économique.

Le Bureau de l‘information du Conseil d‘Etat, l‘organe de relations publiques du gouvernement, s‘est refusé à tout commentaire.

La croissance de la deuxième économie mondiale devrait avoir atteint 6,7% en 2016, un chiffre situé en plein dans la fourchette de prévisions de Pékin, mais les autorités ont reconnu que 2017 débutait dans un contexte d‘incertitude accrue.

Les mesures de relance mises en oeuvre par les autorités, qui se sont traduites par un record des nouveaux prêts bancaires et une augmentation de la dépense publique, ont alimenté les craintes d‘un surendettement et d‘une surchauffe du marché immobilier susceptibles de compromettre la stabilité financière, ont expliqué les sources.

La Banque populaire de chine (BPC), dans le cadre d‘une politique présentée comme “prudente et neutre”, devrait piloter les taux d‘intérêt à la hausse pour freiner le crédit, ce qui devrait aussi soutenir le yuan, ont-elles ajouté.

“Ils mettent davantage l‘accent sur la maîtrise des risques et la politique monétaire pourrait être un peu resserrée”, a résumé une autre source, tout en soulignant qu‘aucune inflexion majeure n‘était à attendre avant le XIXe congrès du Parti communiste, prévu à l‘automne.

La croissance doit atteindre au moins 6,5% par an sur la période 2016-2020 pour que soit tenu l‘objectif officiel d‘un doublement du produit intérieur brut (PIB) et du revenu par habitant par rapport aux niveaux de 2010.

Le chiffre de 6,7% attendu pour 2016, même s‘il est le plus faible en 26 ans, devrait donner aux autorités un peu de marge de manoeuvre. Pour autant, Pékin ne saurait tolérer un ralentissement marqué à l‘approche d‘un changement de l‘équipe dirigeante, ont souligné les sources.

L‘objectif de croissance 2017 sera annoncé lors de la réunion annuelle du Congrès national du peuple, le Parlement, début mars.

Les sources ont précisé que les autorités devraient maintenir un objectif de 3% d‘inflation. (Kevin Yao; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below