9 janvier 2017 / 17:22 / il y a 8 mois

LEAD 1-USA-Comparution d'un responsable de VW pour le Dieselgate

(Actualisé avec source, précisions, réaction VW et cours de Bourse)

9 janvier (Reuters) - Un responsable de Volkswagen comparaîtra ce lundi devant une cour fédérale de Miami, a annoncé un porte-parole du bureau du procureur américain à Detroit.

Le FBI a arrêté samedi en Floride Oliver Schmidt, accusé de complicité d‘escroquerie aux Etats-Unis, dans le cadre du scandale sur les émissions polluantes du constructeur automobile, a indiqué lundi à Reuters une source, confirmant une information rapportée du New York Times.

Oliver Schmidt dirigeait le bureau de mise en conformité avec la réglementation américaine entre 2014 et mars 2015.

Volkswagen a reconnu en septembre 2015 avoir installé un logiciel permettant de fausser les tests d‘émission sur 475.000 voitures américaines dotées d‘un moteur diesel 2,0 litres.

Selon une plainte déposée par le FBI fin 2016, Oliver Schmidt et d‘autres employés de VW ont fait une présentation au directoire du groupe autour du 27 juillet 2015. “Lors de cette présentation, les employés de VW ont assuré à la direction exécutive que les autorités de régulation américaines n‘étaient pas au courant de l‘installation d‘un logiciel permettant de contourner le tests d‘émission. Plutôt que de préconiser d‘informer les autorités de régulation, le directoire a autorisé que soit poursuivie sa dissimulation.”

Volkswagen s‘est refusé officiellement à tout commentaire sur une affaire de justice mais son directeur des ventes Jürgen Stackmann, présent au Salon automobile de Detroit, s‘est dit très surpris par l‘arrestation d‘Oliver Schmidt.

“Nous ne savons même pas s‘il y a un lien avec (le Dieselgate)”, a-t-il dit à Reuters, ajoutant attendre plus de clarification “dans les prochains jours”.

Des sources ont indiqué ce week-end que VW était proche d‘un accord avec le département américain de la Justice qui verrait le constructeur verser plus de trois milliards de dollars (2,84 milliards d‘euros) pour clore les enquêtes civile et pénale ouvertes à son encontre dans le Dieselgate.

Volkswagen gagne 3,85% à Francfort vers 15h15 GMT, en tête du Dax-30 à Francfort et de l‘EuroStoxx 50, en attendant cet accord et après avoir annoncé des résultats commerciaux positifs pour 2016. (Jan Schwartz et David Shepardson à Detroit, avec Edward Taylor à Francfort, Juliette Rouillon et Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below