3 janvier 2017 / 14:54 / dans un an

Wall Street ouvre en hausse, le Dow proche des 20.000 points

NEW YORK, 3 janvier (Reuters) - La Bourse de New York, soutenue par la remontée des cours du pétrole et des indicateurs économiques chinois jugés encourageants, a ouvert en hausse mardi au premier jour de cotation de la nouvelle année.

Dans les premiers échanges, l‘indice Dow Jones gagne 146,74 points, soit 0,74%, à 19.909,34. Le Standard & Poor’s 500 , plus large, progresse de 0,68% à 2.253,97 points et le Nasdaq Composite prend 0,63% à 5.417,12 points.

Les investisseurs s‘attendent à ce que le Dow Jones franchisse la barre historique des 20.000 points après l‘avoir frôlée au cours des dernières séances de 2016.

Porté par un rally de presque deux mois à la suite de la victoire de Donald Trump à l‘élection présidentielle américaine, l‘indice vedette de Wall Street a gagné 13,4% l‘an dernier, sa meilleure performance en trois ans.

A un peu plus de deux semaines de l‘entrée en fonctions du président élu américain, le marché parie sur des mesures de relance et de dérégulation qui pourraient profiter notamment au secteur bancaire et favoriser les fusions-acquisitions.

En Chine, l‘activité manufacturière a augmenté plus que prévu en décembre, avec une accélération de la demande. Elle a pratiquement atteint son plus haut niveau depuis janvier 2013, montre l‘enquête Caixin/Markit publiée mardi.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 15h00 GMT de l‘indice ISM manufacturier pour le mois décembre, attendu en hausse à 53,6 après 53,2 en novembre.

Sur le marché pétrolier, le Brent de la mer du Nord avance de 2,57%, touchant un pic de 18 mois à plus de 58 dollars avec l‘entrée en vigueur dimanche de l‘accord de limitation de la production de brut des pays de l‘Opep et des autres producteurs. Le brut léger américain progresse de 2,55% à 55,10 dollars.

La plupart des grands indices sectoriels du S&P-500 sont dans le vert, à l‘exception notable des “utilities” (services collectifs) qui perdent 0,76%.

Aux valeurs, Nike prend 2,55%. L‘équipementier américain, comparé à Adidas, bénéficie de commentaires positifs de la banque d‘investissement Jefferies.

General Motors est pratiquement stable, malgré les critiques de Donald Trump sur la délocalisation de la production du constructeur automobile américain au Mexique.

Tesla perd 0,8%. Un propriétaire d‘une Tesla Model X a déposé plainte contre le constructeur après un accident.

Marathon Petroleum bondit de 6%. Le raffineur, sous la pression de l‘investisseur activiste Elliott Management, a annoncé mardi étudier différentes options pour son activité Speedway de distribution d‘essence, y compris une scission.

Côté baisse, Twitter abandonne 0,5%. Kathy Chen, directrice générale du site de microblogging en Chine, a annoncé sa démission huit mois après sa prise de fonctions.

Inotek Pharmaceuticals plonge de 65% après l‘échec de son traitement expérimental Trabodenoson contre le glaucome.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Yashaswini Swamynathan; Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below