28 décembre 2016 / 05:06 / dans 9 mois

Arrestation du président d'un fonds de pension sud-coréen

SEOUL, 28 décembre (Reuters) - Les autorités sud-coréennes ont mis en état d‘arrestation le président du fonds de pension National Pension Service (NPS) dans le cadre de l‘enquête sur un trafic d‘influence présumé qui a conduit à la destitution de la présidente Park Geun-hye.

Le procureur spécial chargé de l‘affaire n‘a pas fourni de détail sur l‘arrestation du président du NPS, Moon Hyung-pyo. Ses équipes avaient annoncé lundi avoir fouillé son domicile en raison de soupçons d‘abus de pouvoir.

Elles tentent de déterminer si Moon a fait pression sur le fonds alors qu‘il l‘administrait en tant que ministre de la Santé, pour que ce dernier appuie la fusion de deux filiales de Samsung, d‘une valeur de huit milliards de dollars.

La fusion a renforcé le contrôle de la famille fondatrice sur le groupe Samsung et est accusée par ses détracteurs d‘avoir lésé d‘autres actionnaires.

Le NPS, troisième fonds de pension au monde, était un actionnaire de taille dans les deux sociétés qui ont fusionné l‘année dernière, Cheil Industries et Samsung C&T.

Des images télévisées montraient Moon arriver mercredi matin dans une camionnette de la police au bureau du procureur spécial, escorté par des gardes. Il a décliné les questions des journalistes.

Mardi, au même endroit, il avait assuré qu‘il coopérait pleinement avec les autorités.

Une porte-parole du fonds de pension a dit “suivre la situation”, sans apporter plus de précisions. (Ju-min Park; Julie Carriat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below