29 décembre 2016 / 11:35 / dans 9 mois

Gentiloni-Rome n'est pas indifférent au dossier Vivendi-Mediaset

MILAN, 29 décembre (Reuters) - Le président du Conseil italien, Paolo Gentiloni, a déclaré jeudi que son gouvernement n‘était pas indifférent à la montée de Vivendi au capital de Mediaset, tout en soulignant qu‘il ne disposait d‘aucun pouvoir lui permettant de la contrer.

Le chef du gouvernement, qui s‘exprimait lors de la traditionnelle conférence de presse de fin d‘année, a ajouté que Rome continuerait de suivre le dossier et que les autorités compétentes pourraient prendre des mesures si nécessaire.

“Le gouvernement est conscient du fait que (Mediaset) opère dans un secteur important mais il ne dispose d‘aucun instrument et ne peut en utiliser aucun”, a-t-il dit.

Vivendi a porté la semaine dernière à 28,8% sa participation dans Mediaset, juste en dessous du seuil de 30% qui l‘obligerait à lancer une offre publique d‘achat sur le solde.

La montée rapide du français au capital du groupe contrôlé par la famille de l‘ex-président du Conseil Silvio Berlusconi a été critiquée par cette dernière ainsi que par plusieurs responsables politiques italiens.

Giselda Vagnoni; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below