23 décembre 2016 / 14:24 / dans un an

Le joaillier italien Buccellati cédé à un conglomérat chinois

MILAN, 23 décembre (Reuters) - Le fonds d‘investissement italien Clessidra a annoncé vendredi avoir cédé 85% du capital du joaillier italien Buccellati au conglomérat chinois Gangtai Group.

Buccellati, célèbre pour son orfèvrerie et pour ses bijoux évoquant la dentelle et inspirés de la Renaissance, a réalisé un chiffre d‘affaires de 41 millions d‘euros en 2015.

Fondée en 1919 par Mario Buccellati, la société a connu un important développement international sous la direction de son fils Gianmaria, dans les années 1960, avec des ouvertures de boutiques à Paris, place Vendôme, Hong Kong, Tokyo et Monaco.

La famille fondatrice, qui avait cédé le contrôle de son entreprise au fonds Clessidra en 2013, en conservera 15% du capital.

Selon Clessidra, qui a récemment changé de mains et est passé sous le contrôle de la famille Pesenti après la mort de son fondateur, les ventes de la griffe ont grimpé de 60% depuis 2013.

Le montant de la transaction n‘a pas été communiqué mais, selon des sources proches du dossier, elle valorise le joaillier à 270 millions d‘euros, dettes comprises.

La joaillerie italienne n‘en finit pas de susciter les convoitises.

Bulgari a été racheté par LVMH en 2011 pour 3,7 milliards d‘euros tandis que Pomellato est tombé deux ans plus tard dans l‘escarcelle de Kering. (Valentina Za, Massimo Gaia; Pascale Denis pour la version française, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below