23 décembre 2016 / 07:02 / il y a un an

Engie veut se retirer de son projet nucléaire en Turquie-presse

PARIS, 23 décembre (Reuters) - Engie prépare son retrait de son projet de centrale nucléaire en Turquie qui ne s‘inscrit plus dans la stratégie du groupe énergétique, rapporte Le Figaro vendredi.

Au printemps 2015, Engie, ex-GDF-Suez, avait reçu l‘aval du parlement turc pour construire et exploiter une centrale nucléaire à Sinop, dans le nord du pays, pour une mise en service qui n‘était pas attendue avant 2025.

“Mais la nouvelle feuille de route d‘Engie donne peu de place à la poursuite de ce projet”, note le quotidien pour qui “Engie ne compte plus prendre ce risque et prépare son retrait du projet turc”.

Isabelle Kocher, directrice générale d‘Engie, mobilise l‘entreprise autour de trois grands métiers : les énergies renouvelables, le gaz et ses infrastructures et les services énergétiques.

Engie ne tourne pas pour autant le dos au nucléaire, ajoute Le Figaro, mais “il ne semble pas considérer le nouveau nucléaire comme moteur de la révolution énergétique en cours”.

Personne n‘était joignable auprès d‘Engie dans l‘immédiat pour commenter cette information. (Pascale Denis, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below