21 décembre 2016 / 18:06 / il y a un an

LEAD 2-Monte dei Paschi n'a pas réussi à attirer les investisseurs

(Actualisé avec déclarations de la banque)

par Paola Arosio et Silvia Aloisi

MILAN, 21 décembre (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di Siena a dit mercredi n‘avoir reçu aucune marque d‘intérêt de la part d‘investisseurs de référence pour son augmentation de capital, ce qui semble condamner la troisième banque italienne à se tourner vers l‘Etat pour éviter la faillite.

Cet appel au marché, dont la plus vieille banque du monde encore en activité espérait 3,2 milliards d‘euros, s‘achève jeudi à 13h00 GMT.

Dans la journée, des sources avaient dit que le plan de renflouement par le secteur privé de Monte dei Paschi, qui voulait en tout lever cinq milliards d‘euros, paraissait voué à l‘échec.

L‘Etat italien pourrait en conséquence intervenir cette semaine, peut-être dès jeudi, pour sauver la banque du pays. Cette conclusion pourrait ébranler le secteur bancaire italien et déclencher une nouvelle crise au sein de la zone euro.

Monte dei Paschi, considérée comme la banque la plus fragile des grands établissements de la zone euro, a espéré en vain que le fonds souverain du Qatar investirait un milliard d‘euros dans son augmentation de capital, avaient dit les sources.

“L‘idée selon laquelle le Qatar pourrait être un investisseur de référence s‘est évanouie et sans investisseur de référence, aucune demande n‘émane de personne d‘autre”, avait précisé l‘une des sources.

RÉUNION DU GOUVERNEMENT JEUDI OU VENDREDI

Si, comme c‘est désormais probable, l‘augmentation de capital échoue, c‘est l‘ensemble du plan de renflouement qui tombe à l‘eau car son autre volet - la conversion volontaire d‘obligations en actions de la part des créanciers individuels et institutionnels - ne suffirait pas à lever les fonds nécessaires pour renforcer le bilan de la banque.

Ce plan de conversion volontaire s‘est achevé ce mercredi et il a permis de lever en tout 2,45 milliards d‘euros, un chiffre supérieur à l‘objectif fixé de 1,8 milliard, ce qui représente une augmentation de capital de 2,06 milliards.

Les députés italiens ont approuvé mercredi un plan permettant au gouvernement d‘emprunter jusqu‘à 20 milliards d‘euros pour éventuellement venir en aide au secteur bancaire italien.

Le nouveau président du Conseil, Paolo Gentiloni, devrait maintenant réunir son gouvernement jeudi ou vendredi pour publier un décret permettant un sauvetage en urgence de Monte dei Paschi avec une intervention publique.

Le problème pour Paolo Gentiloni n‘est pas seulement financier, il est aussi politique.

En cas de sauvetage d‘une banque, les règles européennes imposent désormais de faire payer d‘abord les créanciers avant de pouvoir mobiliser des fonds publics, ce qui impliquerait de faire perdre une partie de leurs économies à 40.000 petits porteurs d‘obligations Monte dei Paschi.

L‘action de la banque toscane a chuté de 12% mercredi en Bourse de Milan à 16,30 euros. (Wilfrid Exbrayat et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below