20 décembre 2016 / 22:53 / dans 9 mois

Obama interdit de nouveaux forages sur les côtes de l'Alaska, l'Atlantique

(Actualisé avec position de l‘équipe Trump et superficie des surfaces concernées, § 2-7-8)

par Valerie Volcovici et Timothy Gardner

WASHINGTON, 21 décembre (Reuters) - Barack Obama a annoncé mardi la mise en place d‘une interdiction permanente de nouveaux forages gaziers et pétroliers dans les eaux américaines de l‘Atlantique et de l‘Arctique, signant une de ses dernières mesures en faveur de l‘environnement.

L‘interdiction de nouvelles exploitations concerne une superficie totale d‘un peu moins de 50 millions d‘hectares d‘eaux fédérales au nord-ouest de l‘Alaska (en mer des Tchouktches et sur la quasi-totalité de la mer de Beaufort) et dans l‘océan Atlantique, de la Nouvelle-Angleterre jusqu‘à la baie de Chesapeake.

L‘annonce, un mois avant qu‘Obama ne laisse la Maison blanche à Donald Trump, a été faite lors d‘une communication conjointe avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau portant sur le lancement d‘initiatives coordonnées “assurant une économie et un écosystème de l‘Arctique fort, durable et viable”.

Les mesures annoncées, a expliqué Obama, “reflètent l‘évaluation des scientifiques selon laquelle, même avec les normes de sécurité élevées que nos deux pays ont mis en place, les risques de marée noire dans cette région sont importants et notre capacité à les nettoyer limitée”.

Le Canada va pour sa part interdire l‘octroi de nouvelles licences d‘exploitation gazière ou pétrolière dans ses eaux de l‘Arctique. La mesure sera réévaluée tous les cinq ans en fonction de données océanographiques et climatiques.

Barack Obama a légiféré en utilisant un texte des années 1950 habilitant le président américain à interdire dans certaines zones l‘exploitation des ressources naturelles. Le texte précise que les mesures prises dans ce cadre ne peuvent être “défaites” par un autre président.

Aucune réaction n‘a pu être obtenue dans l‘immédiat auprès de l‘équipe de transition mise en place par Donald Trump.

Le futur 45e président des Etats-Unis s‘est déclaré favorable à une expansion des forages en mer et une note récente émanant de ses spécialistes sur le dossier de l‘énergie faisait état d‘un possible accroissement de la production en mer des Tchouktches et en mer de Beaufort.

PROSPECTION ONÉREUSE ET RISQUÉE

Les groupes de défense de l‘environnement estiment pour leur part que la mesure sera difficile à abroger. Si le président élu souhaite rétablir l‘exploitation des zones, il lui faudra contester la mesure devant la justice fédérale, prévoient-ils.

Six présidents américains, démocrates et républicains, ont utilisé la disposition en 65 ans.

Le lobby pétrolier de l‘American Petroleum Institute (API) a contesté la permanence de l‘interdiction annoncée par Barack Obama et a jugé que Donald Trump pourrait sans doute la lever par le biais d‘une circulaire présidentielle.

“Nous avons espoir que la prochaine administration reviendra sur cette décision car le pays continue d‘avoir besoin d‘une stratégie forte pour développer l‘exploitation en mer et sur les terres”, a dit Erik Milito, responsable de l‘API.

Quel que soit l‘avenir de la mesure, rares sont les compagnies pétrolières à s‘être montrées désireuses d‘exploiter l‘Arctique, quand les schistes bitumeux du Dakota du Nord et du Texas fournissent des ressources abondantes à bas coût.

La prospection dans l‘océan Arctique est onéreuse et risquée. En 2015, Shell Oil a mis fin à ses recherches dans la région après l‘accident d‘un de ses bâtiments et sous la pression légale des groupes de défense de l‘environnement.

En 2015, seul 0,1% de la production américaine de brut sur des plates-formes en mer provenait de l‘Arctique. Au niveau actuel des prix, la production dans la région n‘est pas viable, estime le département américain de l‘Intérieur. (Julie Carriat pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below