19 décembre 2016 / 16:59 / il y a 9 mois

LEAD 1-Pylônes-FPS Towers racheté par American Tower pour 700 mlns

(Actualisé avec déclarations du PDG d‘Antin et montant de la transaction)

PARIS, 19 décembre (Reuters) - Le fonds Antin Infrastructure Partners va céder pour près de 700 millions d‘euros le français FPS Towers, spécialisé dans l‘hébergement d‘équipements télécoms, à American Tower Corporation associé au fonds de pension néerlandais PGGM.

Le fonds spécialisé dans les infrastructures multiplie par plus de trois son investissement initial dans la société créée fin 2012 après le rachat de 2.000 pylônes à Bouygues Telecom (Bouygues ), profitant de l‘engouement en Europe pour ces activités assises sur des contrats de long terme.

FPS Towers exploite 2.500 pylônes et 20.000 toits terrasse et a pour clients les principaux opérateurs télécoms.

La société, qui emploie autour de 80 personnes, a dégagé en 2015 des revenus de 53 millions d‘euros, en hausse de près de 40% tandis que son excédent brut d‘exploitation (Ebitda) a triplé en près de 4 ans.

“Nous avons eu un très fort taux d‘intérêt pour ces actifs qui ont des caractéristiques de croissance très significative”, a déclaré à Reuters Alain Rauscher, associé et PDG d‘Antin Infrastructure Partners.

“La France est un des grands marchés européens des tours et un marché qui connaît encore de la croissance, en particulier parce qu‘il y a un opérateur récent Free qui continue à déployer son réseau”, a-t-il ajouté.

Un avis du gendarme boursier américain (Securities and Exchange Commission) précise que le montant de la transaction s‘est élevé à 697 millions d‘euros pour la totalité du capital de FPS Towers.

Des sources avaient dit à Reuters au début du processus d‘enchères qu‘Antin espérait retirer jusqu‘à un milliard d‘euros de l‘opération.

Celle-ci devrait être bouclée au premier trimestre 2017 après la consultation des représentants du personnel de FPS Towers et l‘obtention des autorisations réglementaires.

Au second tour des enchères, pour lequel cinq candidats restaient en lice, l‘exploitant américain American Tower Corporation a coiffé au poteau son concurrent espagnol Cellnex , pourtant en pleine offensive en Europe avec notamment le rachat de 500 pylônes de Bouygues Telecom.

L‘américain, qui est l‘un des principaux fonds immobiliers mondiaux et possède un portefeuille de 144.000 sites de communication, s‘apprête ainsi à faire ses premiers pas en France.

“Grâce à cette transaction, nous espérons élever le profil de croissance de nos activités européennes en entrant sur un nouveau marché avec des perspectives attractives en matière de locations de tours mobiles et des perspectives solides de croissance à long terme”, a commenté James D. Taiclet, le PDG d‘American Tower, dans un communiqué.

Antin Infrastructure Partners a été conseillé sur l‘opération par la banque JPMorgan. Le consortium constitué d‘American Tower et PGGM avait HSBC pour conseil. (Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below