19 décembre 2016 / 05:02 / il y a 9 mois

RPT-Gestion-Nouveau tour de manivelle pour la "Grande Rotation"-BAML

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise vendredi)
    PARIS, 19 décembre (Reuters) - La "grande rotation", qui se
traduit par un arbitrage des investisseurs en faveur des actions
dans la perspective d'une accélération de la croissance et de
l'inflation au détriment des obligations pénalisées par la
remontée des taux, s'est accélérée sur la semaine au 14
décembre, montrent des données sur les flux de souscription dans
les fonds d'investissement collectifs publiées vendredi par Bank
of America Merrill Lynch Global Research.
    Les fonds investis en actions ont bénéficié d'entrées nettes
à hauteur de 20,7 milliards de dollars (19,9 milliards d'euros),
le neuvième montant le plus élevé enregistré depuis que ces
données sont collectées, selon BofA Merrill Lynch. 
    Les fonds obligataires ont en revanche accusé une septième
semaine consécutive de décollecte, à hauteur de 4,4 milliards,
selon la banque d'investissement, qui reprend des données d'EPFR
Global, société de recherche spécialisée dans le suivi des flux
de souscription des grandes sociétés de gestion internationales.
    Depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des
Etats-Unis le 8 novembre, les fonds actions ont engrangé 63
milliards de dollars, les investisseurs pariant sur une
accélération de la croissance si les promesses de relance
budgétaire du président-élu sont mises en oeuvre. Ils avaient
subi des sorties à hauteur de 151 milliards de dollars de
janvier à octobre. 
    Sur la période sous revue, les fonds dédiés aux actions
américaines ont capté l'essentiel des flux avec 18,5 milliards
de dollars de collecte nette. 
    Les fonds investis en actions émergentes ont affiché leur
plus fortes entrées en sept semaines, à un milliard de dollars.
    Les fonds spécialisés sur les actions européennes ont
bénéficié de 700 millions de dollars d'entrées, un montant
équivalent à celui qui s'est porté sur les fonds en actions
japonaises. 
    Parmi les fonds obligataires, ceux dédiés aux titres à haut
rendement ont profité du regain d'appétit pour le risque et
enregistré des entrées nettes de 4,7 milliards de dollars, les
plus importantes en neuf mois. 
    Les fonds en obligations indexées sur l'inflation, qui ont
enregistré des entrées nettes au cours de 25 des 27 dernières
semaines, ont collecté 300 millions de dollars. 
    Les fonds dédiés aux obligations en catégorie
d'investissement ont subi les rachats les plus importants en 21
semaines avec 4,7 milliards de dollars de sorties nettes. 
    Les fonds en dettes émergentes, pénalisés par la hausse des
coûts de financement en dollar, ont enregistré une sixième
semaine consécutive de dégagements, à hauteur de 1,2 milliard de
dollars. 
    Les fonds investis en métaux précieux, principalement l'or,
ont subi une cinquième semaine consécutive de rachats, à hauteur
de 700 millions de dollars. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                        Semaine au 14       2016
                          décembre       
 Actions                   +20,7           -88,19
                                         
 Obligataires               -4,4          +147,77
                                         
 Monétaires                -10,81          -17,39
                                         
 Matières premières         -1,23          25,34
                                         
 

 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below