16 décembre 2016 / 12:25 / dans un an

Imagina a reçu des offres pour 30% à 51% de son capital-sources

MADRID, 16 décembre (Reuters) - Le groupe espagnol de médias Imagina a reçu cette semaine une dizaine d‘offres préliminaires d‘investisseurs asiatiques, européens et américains, parmi lesquels figure le français Vivendi, a-t-on appris de deux sources proches du dossier.

Imagina, également connu sous le nom de Mediapro, l‘une de ses filiales, est l‘un des principaux spécialistes espagnols des droits de diffusion de manifestations sportives, comme la Liga, le championnat de football espagnol pour le monde entier. Il produit aussi des films et des séries.

“Les candidats ont envoyé leurs offres non contraignantes lundi. Ils viennent d‘Asie, d‘Europe et des Etats-Unis”, a déclaré à propos d‘Imagina l‘une des sources, qui est directement impliquée dans le dossier.

Une deuxième source a dit qu‘une dizaine d‘offres avaient été soumises, parmi lesquelles celles de Vivendi, d‘Alisports (filiale d‘Alibaba ), de Citic Private Equity Funds, de Dalian Wanda, de Liberty Media et d‘Advent.

Imagina, Vivendi, Wanda, Citic PE et Advent ont refusé de commenter ces informations. Liberty n‘a pas répondu à une demande de commentaire et une porte-parole d‘Alisports a déclaré que la société n‘avait pas soumis d‘offre.

La cession d‘une partie de son capital pourrait valoriser Imagina à plus de 2,5 milliards d‘euros, ce qui en ferait la plus importante acquisition dans le secteur en Europe à ce jour.

Dalian Wanda, groupe chinois d‘immobilier et de loisirs, a racheté en 2015 le suisse Infront Sports & Media pour un milliard de dollars (957 millions d‘euros). Il avait auparavant acquis 20% de l‘Atletico Madrid, l‘un des plus prestigieux clubs de football espagnols, dont le nouveau stade s‘appellera Wanda Metropolitano.

Cette année, le courtier chinois Everbright Securities et son compatriote Beijing Baofeng Technology ont pris 65% du spécialiste italien des droits sportifs MP & Silva pour environ 700 millions de dollars.

Les candidats dans le dossier Imagina-Mediapro doivent maintenant adresser des offres fermes pour jusqu‘à 51% d‘Imagina aux conseils du groupe espagnol, Citigroup et Lazard.

Les banques ont déclaré souhaiter deux offres distinctes, l‘une pour 30% du capital, l‘autre pour 51%, afin de pouvoir évaluer les primes que les candidats sont disposés à débourser, ont expliqué les sources.

Le capital de Mediapro est réparti pour l‘instant entre le groupe de capital-investissement espagnol Torreal (23%), le géant britannique de la publicité WPP (23%), le mexicain Televisa (19%) et les trois fondateurs de l‘entreprise.

Torreal, a annoncé son intention de vendre ses 23% et les trois fondateurs seraient prêts à céder chacun environ 2%, ont expliqué les sources, mais d‘autres actionnaires pourraient aussi céder vendre leurs parts si le prix offert pour 51% du capital était intéressant.

Mediapro devrait dégager un bénéfice d‘exploitation de 170 millions d‘euros cette année. Sur la base de la valorisation retenue pour MP & Silva, le groupe espagnol pourrait donc valoir entre 2,5 et trois milliards d‘euros.

Andres Gonzalez, avec Pamela Barbaglia à Londres, Mathieu Rosemain à Paris, Matthew Miller Cate Cadell à Pékin; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below