9 décembre 2016 / 11:29 / il y a 9 mois

** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

* Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris 

    PARIS, 9 décembre (Reuters) - Les marchés actions européens paraissent
vouloir terminer leur meilleure semaine depuis près de 11 mois sur un petit
rythme, la faute notamment aux banques qui reculent encore vendredi autour de la
mi-séance.
    Wall Street devrait suivre la tendance avec des futures sur indices qui
signalent de tout petits mouvements dans les premiers échanges.
    À Paris, l'indice CAC 40 prend 19,96 points (0,42%) à 4.755,44
points vers 11h15 GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,03% et à
Londres, le FTSE gagne 0,2%.
    L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,2%, le
FTSEurofirst 300 0,3% et l'indice large Stoxx 600 0,4%. Ce
dernier indice est en passe de boucler sa meilleure semaine depuis le mois de
février avec une progression hebdomadaire de l'ordre de 4%.
    Sur le plan sectoriel, l'un des plus forts replis est pour les banques
 (-0,7%), celles d'Italie en particulier inquiétant les investisseurs en
raison du montant de leurs créances douteuses et de leurs besoins urgents de
fonds propres.
    UniCredit, qui pourrait lever le voile la semaine prochaine sur
une augmentation de capital de jusqu'à 13 milliards d'euros, perd 4,7% à Milan,
la plus forte baisse de l'Eurofirst 300. 
    A la hausse, La meilleure performance du CAC parisien est pour Vivendi
, qui prend plus de 4% après les propos du PDG d'Orange,
Stéphane Richard, qui a déclaré jeudi que l'opérateur télécoms étudierait un
possible rachat de Canal+ dans l'éventualité où le groupe de télévision, filiale
de Vivendi, serait mis en vente. 
    Sur le marché des changes, l'euro se stabilise autour de 1,06 dollar 
et sur le front du pétrole, les cours évoluent en hausse modérée.
    Les investisseurs continuent à digérer la décision de la Banque centrale
européenne (BCE) de prolonger son programme de rachats d'actifs tout en en
diminuant l'ampleur mensuelle, soit des parts de gâteau au chocolat plus petites
mais pendant plus longtemps, selon l'analogie choisie par les analystes de
Rabobank.
    De l'autre côté de l'Atlantique, la Réserve fédérale prépare pour les
marchés un régime bien plus sévère puisqu'elle devrait relever ses taux la
semaine prochaine, la banque centrale américaine considérant que la première
économie du monde est désormais suffisamment solide pour supporter un
resserrement monétaire. 
    
    Les valeurs à suivre à Wall Street: 
    
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES AMÉRICAINS À L'AGENDA:
    
 GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 15h00  Indice U. Michigan (prél.)     décembre    94,5          93,8
 15h00  Stocks des grossistes          octobre     -0,4%         -0,4%
        - ventes des grossistes                    +0,5%         +0,2%
    

 (Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below