7 décembre 2016 / 14:51 / dans 9 mois

Air France dénonce les infos sur un espionnage supposé de la NSA

PARIS, 7 décembre (Reuters) - Air France s‘est étonné mercredi des informations publiées par Le Monde selon lesquelles la National Security Agency (NSA) et son homologue britannique auraient espionné les appels passés par des passagers à bord de ses avions.

Selon le quotidien, qui se base sur des archives extraites par le lanceur d‘alerte Edward Snowden, ancien technicien de la NSA, l‘agence américaine et le Government Communications Headquarters (GCHQ) auraient plus particulièrement visé les vols Air France entre 2005 et 2013.

“Air France rappelle que les communications vocales ne sont pas possibles depuis ses vols”, indique la compagnie dans une déclaration transmise à Reuters.

Un système de communication GSM a été testé en 2007 sur un avion moyen-courrier pour quelques semaines, mais ce premier test n‘ayant pas été concluant, le projet avait été définitivement abandonné, ajoute Air France.

Le système de connectivité à bord prochainement déployé sur les vols Air France ne permettra pas les communications vocales, précise aussi le groupe.

Selon les documents cités par Le Monde, la CIA considérait les vols Air France comme des cibles potentielles de terroristes. (Cyril Altmeyer, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below