7 décembre 2016 / 11:26 / dans 10 mois

LEAD 1-GB-Amende record pour Pfizer après d'énormes hausses de prix

(Actualisé avec précisions, réactions de Pfizer et Flynn Pharma)

LONDRES, 7 décembre (Reuters) - L‘autorité britannique de la concurrence a annoncé mercredi avoir infligé une amende record de 84,2 millions de livres (99,4 millions d‘euros) au groupe pharmaceutique américain Pfizer, jugé responsable d‘une envolée du prix d‘un traitement de l‘épilepsie dans des proportions qui ont atteint 2.600%.

L‘Autorité de la Concurrence et des Marchés (CMA) a également infligé une amende de 5,2 millions de livres au laboratoire Flynn Pharma pour sa participation à la forte hausse du prix des gélules de phénytoïne sodique en 2012.

Ces décisions interviennent dans un contexte de débat nourri des deux côtés de l‘Atlantique sur la justification du prix de certains médicaments produits par un petit nombre de laboratoires et pour lesquels la concurrence est limitée.

Le groupe américain Turing Pharmaceuticals, dirigé à l‘époque par le gérant de fonds spéculatifs Martin Shkreli, avait déclenché une polémique l‘an dernier en relevant, sur le marché américain, le prix d‘un médicament anti-infectieux de plus de 5.000%, à 750 dollars la gélule.

Dans le cas de la phénytoïne sodique, le prix sur le marché britannique pour la formulation à 100 mg est passé de 2,83 livres à 67,50 livres en 2012, avant de revenir à 54 livres en mai 2014.

Les dépenses du National Health Service (NHS), le service de santé publique britannique, consacrées à ce seul médicament, qui représentaient deux millions de livres en 2012, ont atteint 50 millions en 2013.

La CMA note dans sa décision que le prix du médicament au Rooyaume-Uni représente plusieurs fois celui en vigueur ailleurs en Europe.

Pfizer a un temps commercialisé la phénytoïne sodique sous la marque Epanutin mais il en a vendu les droits à Flynn, un laboratoire non coté, en septembre 2012. C‘est après cette cession que la molécule s‘est affranchie du système britannique de régulation des prix, ce qui a permis l‘envolée de son prix.

“Les sociétés ont délibérément profité de l‘opportunité offerte par la fin de l‘encadrement du prix pour augmenter le prix d‘un médicament sur lequel comptent des milliers de patients”, a déclaré Philip Marsden, président du comité chargé du dossier au sein de la CMA.

“Il s‘agit de la plus importante amende que la CMA ait infligée; il s‘agit d‘adresser un message clair au secteur sur le fait que nous sommes déterminés à réprimer de tels comportements.”

Pfizer a annoncé qu‘il ferait appel de la décision, en expliquant qu‘il vendait le médicament à perte et qu‘il avait envisagé de cesser sa commercialisation. Il a ajouté que le prix fixé par Flynn était inférieur de 25% à 40% à celui d‘un médicament équivalent d‘un autre laboratoire.

Flynn a également dit qu‘il ferait appel.

Ben Hirschler, Juliette Rouillon et Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below