6 décembre 2016 / 10:02 / dans 10 mois

USA-Le secteur auto veut bloquer des objectifs d'efficacité energétique

6 décembre (Reuters) - L‘association des principaux constructeurs automobiles présents aux Etats-Unis se lance dans une tentative de dernière minute visant à empêcher l‘Agence de protection de l‘environnement (EPA) américaine de finaliser les normes retenues en matière de réduction de la consommation de carburant d‘ici 2025.

L‘EPA avait en principe jusqu‘à avril 2018 pour décider de l‘opportunité de modifier ces normes, centrées sur un objectif de réduction de la consommation moyenne d‘essence à 54,5 miles par gallon (environ 4,3 litres aux 100 km).

Mais, la semaine dernière, elle a décidé de mettre un terme à la consultation publique le 30 décembre, se donnant ainsi la possibilité de finaliser les objectifs juste après cette date et juste avant que Barack Obama ne quitte la Maison blanche le 20 janvier, jour où il sera remplacé par Donald Trump.

En cas d‘adoption définitive de ces normes, la nouvelle administration pourrait tenter de remettre en cause la décision mais elle serait vraisemblablement confrontée à des plaintes d‘associations de préservation de l‘environnement. Plusieurs d‘entre elles ont d‘ailleurs salué la décision de l‘EPA la semaine dernière.

“La démarche soudaine et controversée de l‘EPA de proposer de maintenir ces normes (...) plaide pour que le Congrès décide une pause dans cette réglementation jusqu‘à ce qu‘un processus d‘évaluation sérieux puisse être engagé”, a déclaré Gloria Bergquist, une porte-parole de l‘Alliance des constructeurs automobiles qui regroupe notamment General Motors, Toyota Motor Corp, Ford Motor, Volkswagen et Daimler.

La bataille des constructeurs contre les termes du projet de loi, qui pourrait être adopté ce mardi, ne devrait guère être aisée. Même si le Congrès approuve un avenant en leur faveur, c‘est au président Obama qu‘il reviendra de le signer ou d‘y opposer son veto.

Les constructeurs en avaient appelé le mois dernier au président élu Donald Trump, qui a critiqué la politique environnementale de Barack Obama, pour qu‘il revoie les règles leur demandant de quasiment doubler l‘efficacité énergétique de toute leur gamme de véhicules d‘ici 2025.

Ils soulignent qu‘une telle mesure aura un coût important, tout en estimant que cela ne répond pas aux demandes des consommateurs.

L‘agence, qui n‘a pas voulu réagir à la démarche des constructeurs, avait alors jugé, au terme d‘une évaluation approfondie, que les constructeurs étaient en mesures de se conformer aux standards retenus pour 2025. (David Shepardson,Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below