26 avril 2016 / 08:02 / il y a 2 ans

LEAD 1-Air Liquide-Changes et énergie pénalisent le T1, le titre recule

* CA du T1 à E3.872 mlns (consensus 4.012 mlns)

* Confiance répétée de hausse du bénéfice net 2016

* L‘acquisition d‘Airgas finalisée plus tôt, à la fin du T2

* Augmentation de capital resserrée entre 3 et 3,5 mds

* Le titre est la plus forte baisse du SBF 120

par Noëlle Mennella

PARIS, 26 avril (Reuters) - Air Liquide a publié mardi un chiffre d‘affaires du premier trimestre inférieur aux attentes, affaibli par la baisse des taux de change et des prix de l‘énergie, ce qui lui vaut d‘être sanctionné en Bourse.

A 3.872 millions d‘euros, les ventes du spécialiste des gaz industriels ont progressé de 2,4% en données comparables mais sont en repli de 3,1% en publiées. Les analystes, en moyenne, les attendaient à 4.012 millions d‘euros.

Dans la branche “Gaz et Services”, les ventes totalisent 3.548 millions (+4,2% en comparables) alors que le consensus tablait sur 3.669 millions.

Sur les trois premier mois de 2016, l‘effet de change a été négatif de 2% pour les Gaz & Services, alors qu‘il avait été positif en 2015, et les prix de l‘énergie ont baissé de 4%.

Le dynamisme du segment “Electronique” (+13,4%) et la croissance de 14,1% en données comparables des ventes réalisées dans les pays émergents ont soutenu cette branche qui constitue le coeur de métier d‘Air Liquide.

En Bourse, le titre Air Liquide, en baisse de 4,4% en début de séance, cède 1,84% à 103,80 euros à 9h50, plus forte baisse de l‘indice SBF 120 (+0,74%).

“Le chiffre d‘affaires est en dessous des attentes mais l‘activité demeure solide en ce début d‘exercice malgré un environnement toujours défavorable pour l‘industrie en Europe de l‘Ouest et en Amérique du Nord. Notre valeur prospective à l‘horizon 2020 reste inchangée à près de 135 euros”, commente Ari Agopyan, analyste chez CM-CIC Securities.

AUGMENTATION DE CAPITAL RESSERRÉE À 3-3,5 MDS

Pour 2016, Air Liquide prévoit toujours de réaliser “une nouvelle année de croissance de son bénéfice net”, en précisant que cette prévision ne tient pas compte de l‘acquisition de son concurrent américain Airgas et de son financement et qu‘elle s‘inscrit dans un environnement comparable.

Aujourd‘hui, Air Liquide estime que l‘acquisition d‘Airgas, signée en novembre dernier, pourrait être finalisée à la fin du deuxième trimestre 2016, en avance par rapport au calendrier prévu finalement qui tablait sur une clôture au deuxième ou au troisième trimestre.

De même, Air Liquide a resserré entre 3 milliards et 3,5 milliards d‘euros la fourchette d‘augmentation de capital prévu pour financer l‘opération, contre trois à quatre milliards envisagés jusqu‘à présent.

“Le projet d‘acquisition d‘Airgas progresse de façon satisfaisante et conforme à nos attentes, et le travail de préparation de l‘intégration nous permet de confirmer un montant de synergies supérieur à 300 millions de dollars tel qu‘annoncé en novembre dernier”, commente Benoît Potier, le président-directeur général du groupe, cité dans un communiqué.

Lors des résultats annuels d‘Air Liquide en février, Benoît Potier avait annoncé qu‘un nouveau plan stratégique à cinq ans serait présenté à la mi-2016.

Le précédent, lancé en 2010 et achevé fin 2015, a permis à Air Liquide d‘économiser 1,3 milliard d‘euros, dont environ 300 millions en 2015.

Au premier trimestre, le groupe dit avoir engrangé 63 millions d‘euros de “gains d‘efficacité”, précisant que ce niveau est en ligne avec ses prévisions pour l‘année.

Le communiqué :

bit.ly/1VPtyiZ

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below