1 avril 2016 / 20:32 / dans un an

LEAD 2-Wall St termine la semaine en hausse après les chiffres de l'emploi

* Le Dow Jones a gagné 0,61%, le S&P 500 0,63% et le Nasdaq 0,92%

* Sur la semaine, les trois indices ont pris respectivement 1,6%, 1,8% et 3%

* Les valeurs pétrolières et automobiles ont freiné la hausse (Actualisé avec d‘autres actifs financiers)

par Noel Randewich

NEW YORK, 1er avril (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse de plus de 0,6% vendredi, reprenant ainsi sa marche en avant à la faveur de statistiques dressant le tableau d‘une économie américaine en bonne santé, mais pas suffisamment bonne pour que la Réserve fédérale soit tentée d‘accélérer la remontée des taux d‘intérêt.

L‘indice Dow Jones a gagné 0,61%, soit 107,66 points, à 17.792,75. Le S&P-500, plus large, a pris 13,04 points, soit 0,63%, à 2.072,78. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 44,70 points (+0,92%) à 2.064,50.

Sur l‘ensemble de la semaine, le Dow Jones a pris 1,6%, le S&P 500 1,8% et le Nasdaq 3%. Sur les sept dernières semaines, ces trois indices n‘ont connu qu‘une seule baisse hebdomadaire, intervenue lors de la semaine au 25 mars.

Depuis son creux de l‘année de 1.810,10 points touché le 11 février, qui représentait alors un repli de 11,4% par rapport au derniers cours de 2015, le S&P a rebondi de 14,5%. Et, à ce stade de 2016, il est hausse de près de 1,5% depuis le début de l‘année, après -0,73% en 2015.

Le marché de l‘emploi a fait preuve de solidité en mars aux Etats-Unis et les salaires ont rebondi, des données qui confirment la résistance de l‘économie américaine à la conjoncture mondiale.

En outre, l‘activité manufacturière a renoué avec la croissance en mars aux Etats-Unis, soutenue par la vigueur des nouvelles commandes, selon l‘indice d‘activité de l‘Institute for Supply Management (ISM).

“Ce sont des données solides mais je ne pense pas que cela change quoi ce soit dans la manière dont la Fed envisage les perspectives”, a estimé Jon Adams, chargé de la stratégie investissement chez BMO.

Mardi, la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen avait déclaré que les risques pesant sur l‘économie mondiale ne devraient pas avoir d‘impact profond sur l‘économie des Etats-Unis, tout en estimant qu‘il demeurait approprié pour la Fed de procéder “prudemment” dans le resserrement de sa politique monétaire.

Ces déclarations avaient donné un coup de fouet aux marchés actions après que nombre d‘investisseurs avaient commencé à craindre une accélération de la remontée des taux d‘intérêt aux Etats-Unis à la suite de propos d‘autres responsables de la Fed.

RECUL DES VALEURS AUTOMOBILES

La progression de la cote a été limitée par le recul du compartiment de l‘énergie (-1,38%) sur fond de chute des cours du pétrole.

Chevron (-1,2%) et Exxon Mobil (-0,75%) ont accusé les plus fortes baisses du Dow Jones, dont 24 composant sur 30 ont terminé dans le vert.

Le recul de plus de 4% des cours du pétrole a surtout été le fait de propos prêtés à un prince saoudien disant que l‘Arabie saoudite ne baisserait pas sa production si l‘Iran et d‘autres pays ne suivaient pas le mouvement.

Mais la bonne tenue du dollar dans la foulée des statistiques américaines a également pesé sur les cours, comme d‘ailleurs sur l‘or (-0,8%).

Les valeurs automobiles ont pâti de l‘annonce de chiffres de ventes pour le mois de mars inférieures aux attentes. Le titre General Motors a ainsi reculé de 3,05% et celui de Fiat Chrysler 4,09%.

Même l‘action Ford a cédé 2,96% alors que le constructeur est l‘un des rares à avoir dépassé les attentes.

Toujours dans le secteur automobile, le titre Tesla Motors a gagné 3,40% après que le groupe fait état de réservations supérieures aux attentes pour son nouveau modèle de voiture électrique.

Le titre Starwood Hotels & Resorts Worldwide a cédé 4,85% après que le groupe chinois Anbang Insurance Group a renoncé à présenter une offre ferme pour acquérir le propriétaire des chaînes Sheraton et Westin, laissant la voie libre à Marriott International.

Le titre de ce dernier a pour sa part perdu 5,69%.

Le secteur pharmaceutique (+1,27%) a affiché la meilleure hausse de la séance, dopé par un bond de 12,4% de l‘action Regeneron à la faveur de l‘annonce faite par le groupe et son partenaire français Sanofi que les premiers résultats de deux essais cliniques de phase 3 du dupilumab chez des patients atteints de dermatite atopique modérée à sévère avaient été “positifs”. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below