3 septembre 2015 / 07:09 / dans 2 ans

LEAD 2-L'EPR de Flamanville reporté à fin 2018, encore 2 mds de plus

* Son coût atteint désormais 10,5 milliards

* L‘action EDF dégringole

* Trois autres EPR en construction dans le monde (Actualisé avec conférence de presse)

par Benjamin Mallet

PARIS, 3 septembre (Reuters) - Le réacteur nucléaire de type EPR en cours de construction à Flamanville (Manche) n‘entrera en service qu‘au quatrième trimestre 2018 et son coût de construction atteint désormais 10,5 milliards d‘euros, a annoncé jeudi EDF qui a ainsi relevé de deux milliards sa précédente estimation.

Le groupe, chargé du chantier et de la future exploitation du réacteur, avait annoncé en novembre 2014 un nouveau report de sa mise en service, pour 2017, sans toutefois réévaluer son dernier devis de 8,5 milliards d‘euros, qui datait de fin 2012.

EDF accuse le coup en Bourse. Le titre abandonne 4% à 12h45, dans un marché lui-même en nette hausse. “C‘est un nouveau report. On ne s‘y attendait pas vraiment. C‘est une très mauvaise nouvelle”, a déclaré un trader basé à Paris.

“Flamanville est un enjeu vital pour nous”, a estimé lors d‘une conférence de presse le PDG d‘EDF Jean-Bernard Lévy, soulignant la nécessité pour le groupe de préparer le renouvellement de son parc et de maintenir sa position de premier opérateur de centrales nucléaires au monde.

Après “une revue complète” du projet et la mise en place d‘une organisation resserrée pour le mener à son terme, Jean-Bernard Lévy a également souligné la volonté “nouvelle” de transparence d‘EDF et l‘intégration dans son nouveau devis d‘un montant “réaliste de provisions pour aléas”.

“Nous sommes aujourd‘hui dans une nouvelle phase du projet, nous voyons clairement où nous allons”, a-t-il ajouté.

ESTIMATION “RÉALISTE” POUR HINKLEY POINT

Estimé à trois milliards d‘euros lors de l‘annonce du projet en 2004, l‘EPR de Flamanville conçu par Areva devait initialement entrer en service en 2012 et doper le nucléaire français à l‘export.

Mais des difficultés à répétition sur le chantier et dans la fourniture de certains équipements ont contraint à de multiples reprises EDF à reporter cette date et à revoir à la hausse le coût du projet.

Fin 2014, l‘électricien avait attribué le nouveau retard aux “difficultés” rencontrées par Areva notamment pour assurer la livraison de certaines pièces telles que le couvercle et les structures internes de la cuve du réacteur.

L‘Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a ensuite dévoilé en avril l‘existence de défauts dans la composition de l‘acier dans certaines zones du couvercle et du fond de la cuve du réacteur, dont EDF et Areva entendent cependant démontrer la résistance grâce à des tests dont les résultats sont prévus pour 2016.

Le nouveau report de Flamanville intervient alors qu‘EDF projette de racheter entre 51% et 75% du capital d‘Areva NP, qui regroupe les activités réacteurs du groupe nucléaire - et notamment la fabrication de l‘EPR -, sur la base d‘une valorisation de 2,7 milliards d‘euros.

Trois autres réacteurs EPR sont en construction dans le monde: un en Finlande, construit par Areva et qui connaît lui aussi d‘importants retards et surcoûts, et deux en Chine, dont un au moins devrait être le premier du genre à entrer en service.

EDF a en outre répété jeudi qu‘il souhaitait lancer au plus tôt son projet de construire deux autres réacteurs EPR à Hinkley Point, en Grande-Bretagne. Le programme est évalué jusqu‘ici à 16 milliards de livres (environ 22 milliards d‘euros) et Jean-Bernard Lévy a évoqué une “estimation réaliste des coûts et des délais”.

* Le communiqué :

bit.ly/1Nc6Cpl (Avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below