1 septembre 2015 / 10:20 / il y a 2 ans

La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

* Valeurs qui se traitent ex-dividende

* Le point sur les marchés européens

PARIS, 1er septembre (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris où l‘indice CAC 40 a clôturé en baisse de 2,4% à 4.541,16 points après avoir signé en août la pire de ses performances mensuelles en quatre ans avec une chute de 8,45%. L‘inquiétude sur la détérioration de la conjoncture en Chine et ses effets sur l‘économie mondiale, a gagné du terrain après l‘annonce d‘une contraction de l‘activité manufacturière du pays qui a retrouvé en août ses plus bas de six ans et demi.

* Aucune valeur du CAC 40 n‘a fini en hausse.

* Dans l‘indice phare de la place de Paris, un cocktail de valeurs financières et cycliques a été pénalisé par le sentiment d‘anxiété grandissant sur l‘économie mondiale et, aussi pour nombre d‘entre elles, par la remontée de la devise européenne et la montée de l‘aversion au risque.

* KERING (-5,56% à 144,25 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120. Dans le même secteur du luxe très exposé à la Chine, LVMH a perdu 2,99% à 144,2 euros.

* AXA a lâché 3,92% à 21,595 euros, SOCIETE GENERALE 3,41% à 41,975 euros, BNP PARIBAS 2,95% à 54,61 euros et CREDIT AGRICOLE 2,81% à 11,745 euros.

* Confrontées au ralentissement en Chine, premier marché automobile dans le monde, les valeurs du secteur n‘ont pas profité de la progression des ventes en France en août. . VALEO a abandonné 3,66% à 107,9 euros, RENAULT 3,13% à 71,77 euros, PSA 2,05% à 15,085 euros. Hors CAC, PLASTIC OMNIUM a chuté de 4,7% à 22,0 euros.

* ARCELORMITTAL a encore lâché 2,81% à 6,744 euros, toujours pénalisé par la baisse des cours des métaux due à la décrue de la demande chinoise. SAINT-GOBAIN a perdu 2,95% à 39,755 euros.

* AIRBUS GROUP (-2,72% à 56,51 euros) et SAFRAN (-2,33% à 68,0 euros) ont souffert de la remontée de l‘euro qui s‘échangeait autour de 1,1274 dollar (+0,55%).

* Les TELECOMS ont subi des prises de profits, les investisseurs cherchant à sécuriser leurs gains sur un thème d‘investissement soutenu par de nombreuses opérations de fusion-acquisition (M&A) et les spéculations sur la consolidation du secteur en Europe.

* ORANGE a perdu 3,05% à 13,66 euros. Hors CAC, NUMERICABLE-SFR a chuté de 3,92% à 44,05 euros. ILIAD a encore perdu 2,51% à 196,25 euros au lendemain d‘une chute de 4,37% consécutive à la publication de ses résultats semestriels.

* Les titres volatils, comme les biotechs, ont également été vendus dans un tel contexte de marché.

INNATE PHARMA a chuté de 5,42% à 11,86 euros, GENFIT de 5,19% à 35,535 euros et ADOCIA de 4,55% à 82,29 euros.

* AB SCIENCE (-2,35% à 13,72 euros) a annoncé lundi des pertes accrues au premier semestre en raison notamment d‘une hausse de ses dépenses de recherche et de développement (R&D).

* RUBIS a gagné 2,26% à 64,67 euros au lendemain de l‘annonce par le spécialiste de l‘aval pétrolier et chimique de résultats semestriels jugés excellents. (Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below