31 juillet 2015 / 09:31 / dans 2 ans

LEAD 1-La France adjugera de la dette MT/LT en août

(Actualisé avec déclarations du DG de l‘AFT)

par Raoul Sachs

PARIS, 31 juillet (Reuters) - La France procèdera en août à une adjudication de dette à moyen et long termes, invoquant un contexte de marché différent des étés précédents du fait de la poursuite du programme d‘achats de titres souverains de la Banque centrale européenne et du reflux des taux d‘intérêt à long terme.

L‘adjudication du mois d‘août, unique comme en décembre, les autres mois de l‘année comptant deux opérations, a été quasi systématiquement annulée dans le passé compte tenu de la faible activité sur les marchés en période estivale.

“Le contexte particulier de cette année nous conduit à tenir cette adjudication”, a déclaré à Reuters le directeur général de l‘Agence France Trésor (AFT).

La décision repose sur “la perception positive que nous avons des conditions de marché actuelles qui se sont stabilisées après l‘apaisement intervenu sur le dossier grec et qui ont conduit de nombreux investisseurs à se remettre à l‘achat”, a dit Anthony Requin.

“Cette demande qui reste donc soutenue malgré la période estivale plaide en faveur d‘une adjudication de titres longs”, a-t-il poursuivi.

L‘Agence France Trésor adjugera ainsi jeudi 6 août un montant total compris entre 4,5 et 5,5 milliards d‘euros d‘OAT 4,25% octobre 2023, 6% octobre 2025, 5,75% octobre 2032 et 4,0% avril 2060. La date de règlement est fixée au 10/08/15 pour toutes les lignes.

“Notre principe fondamental est de répondre à la demande des investisseurs et d‘assurer la liquidité sur tous nos titres sur l‘ensemble de notre courbe (des taux)”, a dit Anthony Requin.

Il a souligné qu‘au vu de l‘état d‘avancement de son programme d‘émission, l‘AFT aurait tout aussi bien pu décider ne pas tenir l‘adjudication du mois d‘août.

“De fait, à ce jour et avant l‘adjudication de la semaine prochaine, l‘AFT a levé sur les marchés 149,4 milliards d‘euros à moyen et long terme pour un programme annuel d‘émissions nettes fixé à 187 milliards d‘euros”, a-t-il précisé.

“Le taux de réalisation est donc de 80%, un taux de réalisation en ligne avec celui observé l‘année dernière à la même époque”, a ajouté Anthony Requin.

En 2014, comme en 2013, l‘Agence France Trésor (AFT), qui gère la dette de l‘Etat, avait annulé l‘adjudication unique d‘août, invoquant l‘état d‘avancement de son programme d‘émission moyen et long.

“Notre taux moyen de financement des émissions de l‘année pour les titres à plus d‘un an s‘élève à 0,57% à fin juillet (contre 1,31% en 2014)”, a encore précisé Anthony Requin.

Le secrétaire d‘Etat au budget Christian Eckert avait indiqué début juillet que le gouvernement anticipait dorénavant pour 2015 une charge de la dette publique inférieure d‘environ deux milliards d‘euros par rapport à celle de 44,3 milliards votée dans la Loi de Finances initiale du fait de la faiblesse des taux d‘intérêt. (avec Marc Joanny, édité par Yann Le Guernigou)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below