22 mai 2015 / 15:59 / il y a 3 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

22 mai (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé vendredi et dans une fourchette étroite, la prudence semblant l‘avoir emporté avant un discours de Janet Yellen et un week-end prolongé pour bon nombre de grandes places financières.

La publication des chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis a en outre relancé les spéculations sur le calendrier de la hausse des taux de la Réserve fédérale.

À Paris, le CAC 40 a fini en repli de 0,07% (3,81 points) à 5.142,89. Le Footsie britannique a gagné 0,26% et le Dax allemand a abandonné 0,42%, tandis que l‘indice EuroStoxx 50 reculait de 0,26% et le FTSEurofirst 300 de 0,06%.

Sur l‘ensemble de semaine, le CAC 40 a gagné 2,99% et le FTSEurofirst 300 2,91%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street reculait légèrement, le Dow Jones cédant 0,33%, le Standard & Poor‘s-500 0,21% et le Nasdaq Composite 0,1%. Huit des dix principaux indices sectoriels du S&P étaient dans le rouge.

Les investisseurs américains attendent à 17h00 GMT une intervention publique de Janet Yellen, la présidente de la Fed, consacrée aux perspectives économiques aux Etats-Unis.

Les chiffres mensuels des prix à la consommation font ressortir une montée des pressions inflationnistes sous-jacentes, qui plaide en faveur d‘un relèvement des taux d‘intérêt de la Fed au cours des prochains mois.

“Septembre est toujours l‘échéance la plus probable mais juillet n‘est pas à exclure, surtout si la hausse des prix de base se poursuit à un rythme soutenu en mai et juin”, estime Paul Ashworth, chef économiste de Capital Economics.

Les chiffres des prix à la consommation favorisent la hausse du dollar et celle des rendements obligataires américains: le billet vert a atteint un plus haut de plus de trois semaines face à l‘euro juste au-dessus de 1,10 et le rendement des Treasuries à 10 ans est remonté à plus de 2,2%.

L‘euro est en passe d‘enregistrer sa plus mauvaise performance hebdomadaire depuis septembre 2011 avec une baisse de plus de 3% en cinq séances contre le dollar.

Aux valeurs en Europe, Vodafone, toujours soutenu par les spéculations sur la concentration du secteur des télécoms, a inscrit un plus haut de 14 ans et fini en hausse de 4,64%. A Wall Street, Hewlett-Packard prend 4,5% au lendemain de ses résultats trimestriels, l‘estimation par le groupe du coût de sa scission étant inférieure aux prévisions des analystes.

Le pétrole est orienté à la baisse, l‘impact de l‘appréciation du dollar l‘emportant sur celui des tensions au Moyen-Orient. Le marché subit en outre des prises de bénéfice avant le week-end prolongé.

Les marchés britanniques, allemands, suisses et américains resteront fermés lundi.

* Tableau des principaux marchés mondiaux :

Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below