20 avril 2015 / 07:14 / il y a 3 ans

RPT-LEAD 2-Telenet se renforce en Belgique en rachetant Base à KPN

(Actualisé avec précisions, réaction de Mobistar, contexte, cours)

par Toby Sterling et Robert-Jan Bartunek

AMSTERDAM/BRUXELLES, 20 avril (Reuters) - L‘opérateur belge de téléphonie mobile Telenet, contrôlé par le câblo-opérateur américain Liberty Global, a annoncé lundi l‘acquisition pour 1,325 milliard d‘euros de Base, filiale belge de l‘opérateur néerlandais KPN.

Ce rapprochement donnera naissance à un acteur beaucoup plus important sur le marché belge de la téléphonie mobile, avec un chiffre d‘affaires estimé de 2,4 milliards d‘euros et un bénéfice d‘exploitation ajusté de 1,1 milliard, a précisé Telenet dans un communiqué.

La société détenue à 57% par Liberty Global ne compte actuellement que 900.000 abonnés à son service de téléphonie mobile, qu‘il commercialise en tant qu‘opérateur virtuel (MVNO), alors que Base en revendique 3,3 millions.

En reprenant le réseau de Base, dans lequel il promet d‘investir 240 millions d‘euros, Telenet n‘aura plus à louer des capacités à Mobistar, le deuxième opérateur mobile belge, lui-même contrôlé par le français Orange.

Mobistar subira donc une perte non négligeable de revenus: des analystes estiment que le contrat avec Telenet représente environ 20% de son excédent brut d‘exploitation (Ebitda).

A la Bourse de Bruxelles, Telenet gagne 5,26% à 55,25 euros vers 9h15 GMT alors que Mobistar dégringole de 13,6% à 15,12 euros après avoir été réservé à la baisse à l‘ouverture.

L‘intermédiaire belge KBC a abaissé sa recommandation sur Mobistar à “alléger” et Bank Degroof conseille de vendre le titre.

KPN prend de son côté 2,59% à 3,25 euros à la Bourse Amsterdam.

Telenet a précisé que la fusion avec Base lui permettrait de réaliser des économies de l‘ordre de 150 millions d‘euros par an et représentait une “occasion unique” pour développer ses services de téléphonie mobile et de téléphonie fixe en Belgique.

Lors d‘une conférence téléphonique, le directeur général de Liberty Global, Mike Fries, a dit s‘attendre à ce que de nombreux acheteurs de cartes prépayées chez Base migrent, avec le temps, vers des abonnements plus rentables du nouvel ensemble Telenet-Base.

DÉSENGAGEMENT POUR KPN, VIRAGE POUR LIBERTY GLOBAL

Telenet a été l‘un des grands gagnants de la loi de 2012 qui permet aux utilisateurs de résilier gratuitement leurs contrats de services après six mois pour changer d‘opérateur.

Base, aujourd‘hui troisième opérateur de téléphonie mobile en Belgique derrière Proximus (Belgacom ) et Mobistar, a réalisé en 2014 un chiffre d‘affaires de 690 millions d‘euros.

KPN, qui a vendu l‘an dernier sa filiale allemande à Telefonica Deutschland, souhaitait que sa filiale belge trouve un partenaire pour assurer son développement. Telenet, mais aussi Altice et Iliad, maison mère de Free Mobile en France, avaient été considérés comme de possibles prétendants.

La cession de Base parachève le désengagement du groupe néerlandais des marchés grand public hors des Pays-Bas, mais il restera présent sur le marché des capacités à l‘international.

Dans un communiqué, Mobistar a dit prendre acte du rachat de Base par Telenet tout en disant attendre des autorités de concurrence, qui auront à se prononcer sur l‘opération, qu‘elles en analysent les conséquences “avec rigueur dans l‘intérêt des consommateurs belges, à la fois pour les services de communication fixe et mobile.”

La Belgique, observe Mobistar, sera désormais dotée de deux opérateurs convergents d‘infrastructures fixes et mobiles, Proximus d‘une part et Telenet-Base de l‘autre.

“Cette opération renforce encore le duopole d‘acteurs fixes qui régit le marché belge et devrait plus que jamais inciter les régulateurs à améliorer les conditions d‘ouverture du marché du câble”, ajoute Mobistar.

Le numéro deux belge réaffirme ainsi son ambition de devenir lui aussi un opérateur convergent et de jouer un “rôle central” dans la consolidation du marché. Le contrat de MVNO qui lie actuellement Mobistar et Telenet court jusqu‘en 2017.

Pour Liberty Global, premier câblo-opérateur d‘Europe, le rachat de Base marque un nouveau virage stratégique puisque le groupe avait affirmé dans le passé ne pas être intéressé par l‘acquisition ou la construction de ses propres réseaux de téléphonie mobile.

Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below