January 8, 2019 / 2:16 AM / 6 months ago

Carlos Ghosn clame son innocence devant la justice japonaise

TOKYO, 8 janvier (Reuters) - L’ancien président de Nissan Carlos Ghosn, auditionné à sa demande par le tribunal du district de Tokyo mardi, a nié tout méfait et déclaré avoir agi dans le respect des lois et avec l’approbation des cadres compétents du groupe automobile japonais.

“J’ai été injustement accusé et placé en détention sur la base d’accusations sans fondement”, a-t-il déclaré lors de l’audience, selon une allocution préparée à l’avance que Reuters a pu consulter.

Carlos Ghosn, qui est toujours PDG de Renault et de l’alliance Renault-Nissan, effectuait sa première apparition publique depuis son incarcération le 19 novembre dernier pour des accusations de malversations financières chez Nissan.

Le tribunal du district de Tokyo avait décidé le 31 décembre de prolonger de dix jours la détention de Carlos Ghosn, également accusé d’abus de confiance aggravé. (Kiyoshi Takenaka et Tim Kelly, avec Mari Saito, Maki Shiraki et Naomi Tajitsu; Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below