December 21, 2018 / 3:02 AM / 5 months ago

Ghosn arrêté, accusé d'avoir transféré à Nissan des pertes personnelles

TOKYO, 21 décembre (Reuters) - Le parquet de Tokyo a dit vendredi avoir de nouveau placé Carlos Ghosn en état d’arrestation, accusant l’ex-président de Nissan d’avoir fait passer dans les comptes du constructeur japonais des pertes sur des investissements personnels de plus de 1,8 milliard de yens (14,1 milliards d’euros).

Cela signifie que le PDG de Renault et de l’alliance Renault-Nissan pourrait être maintenu en détention pendant une nouvelle période de dix jours.

Le tribunal de district de Tokyo avait annoncé jeudi qu’il refusait de prolonger la détention de Carlos Ghosn, un coup de théâtre qui laissait envisager que Ghosn pourrait être libéré sous caution après avoir passé un mois en prison pour des malversations financières présumées.

Citant l’avocat de Carlos Ghosn, la chaîne de télévision japonaise NHK rapportait un peu plus tôt vendredi que Ghosn a juré de rétablir son honneur en justice. (Ritsuko Ando et Chris Gallagher; Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below