April 29, 2019 / 5:47 AM / 5 months ago

PRET-A-PORTER-SMCP affiche une croissance des ventes de 7,2% au T1

29 avril (Reuters) - SMCP, propriétaire des marques de mode Sandro, Maje et Claudie Pierlot, a enregistré une hausse de 7,2% à changes constants de son chiffre d’affaires au premier trimestre, le dynamisme de ses ventes à l’international ayant compensé un contexte de marché toujours difficile en France.

Dans un communiqué diffusé lundi, le groupe de prêt-à-porter positionné sur le luxe dit “accessible” a fait état d’un revenu de 274,6 millions d’euros sur les trois premiers mois de l’année, en progression de 9% en données publiées et conforme aux attentes.

En France, premier marché du groupe, les ventes ont baissé de 3,9% sur la période, affectées selon le groupe par “une baisse du trafic dans un marché difficile, marqué par un ralentissement du tourisme et une érosion de la confiance des ménages liés au mouvement des gilets jaunes”.

Le groupe, qui a poursuivi la réorganisation de son réseau de magasins dans l’Hexagone avec 6 fermetures nettes sur le trimestre, a confirmé l’ensemble de ses objectifs pour 2019.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* FAST RETAILING ABAISSE SA PRÉVISION ANNUELLE DE BÉNÉFICE

11 avril - Fast Retailing, propriétaire d’Uniqlo, a abaissé jeudi ses perspectives pour l’exercice en cours, à fin août, pénalisé par de gros rabais sur ses collections d’hiver en raison d’une météo clémente et par des pertes liées à la faiblesse de ses marques à l’étranger.

Le groupe japonais prévoit désormais un bénéfice d’exploitation de 260 milliards de yens (2,075 milliards d’euros), contre 270 milliards précédemment.

Au deuxième trimestre 2018-2019, son bénéfice d’exploitation a atteint 68 milliards de yens, contre 57 milliards un an auparavant, grâce à une forte croissance en Chine et aux ventes en ligne. Le marché tablait sur 64 milliards, selon le consensus Refinitiv.

* ASOS CONFIRME À NOUVEAU SES PRÉVISIONS ANNUELLES

10 avril - Asos a fait état mercredi d’une chute de 87% de bénéfice imposable du premier semestre 2018-2019, sous le coup de ventes mitigées pendant la période des fêtes et des problèmes logistiques aux Etats-Unis, mais cela n’empêche le groupe britannique de prêt-à-porter en ligne de confirmer ses prévisions annuelles.

Le groupe, en pleine phase de lourds investissements dans des plate-formes technologiques et des infrastructures telles que des entrepôts et des centres de distribution, prévoit toujours pour 2018-2019 une croissance de ses ventes de 15% et une marge opérationnelle de 2%.

* H&M RASSURE AVEC SON BÉNÉFICE

29 mars - Hennes & Mauritz (H&M) a fait état vendredi d’une baisse moins forte que prévu de son bénéfice imposable au premier trimestre de son exercice fiscal, le groupe suédois ayant vendu davantage d’articles à prix fort et amélioré ses marges.

Sur les trois mois au 28 février, le bénéfice imposable est tombé à 1,04 milliard de couronnes, contre 1,26 milliard un an plus tôt, en baisse pour un septième trimestre consécutif. Mais il est toutefois nettement supérieur aux attentes des analystes, qui prévoyaient un bénéfice en chute de 44% à 708 millions de couronnes (99 millions d’euros).

H&M a réalisé sur ce trimestre des ventes nettes de 51,015 milliards de couronnes, soit une progression de 4%. . Sur le mois de mars, du 1er au 27, elles ressortent en hausse de 7% en devises locales.

Service Entreprises

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below