January 8, 2018 / 5:09 PM / 3 months ago

EDF a achevé la phase des essais à froid de l'EPR de Flamanville

PARIS, 8 janvier (Reuters) - EDF a annoncé lundi avoir achevé la phase des essais à froid du réacteur nucléaire de type EPR en construction à Flamanville (Manche) et préparer désormais les essais à chaud qui débuteront en juillet 2018.

Dans un communiqué, l’électricien public confirme la feuille de route du projet telle qu’elle a été établie en septembre 2015, avec un chargement du combustible et un démarrage du réacteur prévus à la fin du quatrième trimestre 2018.

EDF confirme également le coût du projet, fixé depuis septembre 2015 à 10,5 milliards d’euros.

Les essais à froid, achevés le 6 janvier, permettaient de vérifier et de tester le fonctionnement de tous les circuits de l’EPR.

“Cette phase d’essais, lancée le 18 décembre 2017, a permis de réaliser avec succès le test d’étanchéité du circuit primaire du réacteur à une pression de plus de 240 bars (supérieure à la pression de ce circuit lorsqu’il est en exploitation)”, précise EDF.

“Plus de 500 soudures ont ainsi été inspectées durant cette épreuve hydraulique, supervisée par l’Autorité de sûreté nucléaire.”

Les essais à chaud doivent permettre de démontrer le bon fonctionnement de l’installation en testant les matériels dans des conditions de température et de pression similaires aux conditions d’exploitation. ​ (Dominique Rodriguez, édité par Pascale Denis)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below