26 septembre 2017 / 17:41 / il y a un mois

Le projet Essilor-Luxottica se poursuit malgré l'enquête de l'UE

PARIS, 26 septembre (Reuters) - Essilor et Luxottica ont annoncé mardi qu‘il poursuivaient leur projet de rapprochement et réaffirmé leur objectif de finaliser leur fusion à 46 milliards d‘euros autour de la fin de l‘année malgré l‘ouverture d‘une enquête approfondie de la Commission européenne.

L‘autorité antitrust a annoncé l‘ouverture d‘une enquête de phase II, précisant qu‘elle craignait que l‘opération ne réduise la concurrence sur le marché des verres de lunetterie, et qu‘elle examinerait plus en avant ses effets potentiels sur les articles de lunetterie.

La Commission a ajouté qu‘elle déciderait d‘ici au 12 février de donner ou non son feu vert à l‘opération.

Dans un communiqué, les deux groupes se sont dits confiants “dans le fait que la Phase II sera conclue en temps opportun”, indiquant qu‘ils coopéreraient étroitement avec la Commission pour “expliquer en détail les raisons du projet de rapprochement ainsi que les avantages qu‘il apportera aux clients, aux consommateurs et à l‘ensemble des acteurs de l‘industrie”.

Réaffirmant leur objectif de finaliser la transaction autour de la fin de l‘année, “en coopération avec les autorités compétentes”, ils ont également souligné que leur fusion avait à ce jour été “autorisée sans condition en Russie, Inde, Colombie, Japon, Maroc, Nouvelle Zélande, Afrique du Sud et Corée du Sud”. (Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below