2 mai 2017 / 12:54 / dans 7 mois

Engie va supprimer 1.900 postes en France dans l'énergie-CGT

PARIS, 2 mai (Reuters) - La direction d‘Engie a programmé sur la période 2016-2019 au moins 1.900 suppressions de postes sur les 25.000 que compte la partie “énergie” du groupe en France, a annoncé mardi la CGT.

Une partie de ces suppressions de postes - l‘activité de relation clientèle pour les particuliers - “est due au transfert d‘activités vers des prestataires qui délocalisent dans des pays à faible coût de main d‘oeuvre”, a précisé le syndicat dans un communiqué.

Toujours selon la CGT, une partie de l‘activité sera ainsi transférée au Maroc, à l‘île Maurice ou encore au Portugal.

“Ce projet en phase test a débuté dès le 2e semestre 2015 dans le plus grand secret. Les représentants du personnel ont eu droit à une simple information mi-2016 sans précisions, suite à leurs questionnements.”

Une porte-parole d‘Engie n‘a pas commenté ces informations dans l‘immédiat.

Le groupe a annoncé mi-avril 504 suppressions de postes dans ses sièges en Europe d‘ici à fin 2018 dont 312 en France.

Le communiqué :

bit.ly/2pBpNRD

Benjamin Mallet, édité par

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below