for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les Hauts-de-France soutiendront une reprise de Camaïeu, selon Xavier Bertrand

Les Hauts-de-France sont prêts à soutenir, avec l'Etat, un projet de reprise de l'enseigne de prêt à porter Camaïeu, aujourd'hui en redressement judiciaire, a dit dimanche le président de la région sur BFM TV. /Photo prise le 27 mai 2020/REUTERS/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - Les Hauts-de-France sont prêts à soutenir, avec l’Etat, un projet de reprise de l’enseigne de prêt à porter Camaïeu, aujourd’hui en redressement judiciaire, a dit dimanche le président de la région sur BFM TV.

“S’il y a un projet de reprise, la région sera prête à accompagner avec l’Etat”, a dit Xavier Bertrand. “Sur le principe de l’union fait la force (...) si on bosse bien avec l’Etat, on pourra dans cette crise être plus efficace et protéger les gens.”

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire avait pour sa part indiqué fin mai que le gouvernement recherchait un repreneur pour qu’il y ait une continuation de l’activité.

La grande chaîne d’habillement féminin, basée à Roubaix, s’est placée en redressemnet judiciaire faute de pouvoir faire face aux difficultés de trésorerie provoquées par la crise sanitaire et d’avoir pu obtenir le prêt garanti par l’Etat (PGE) qu’elle demandait.

Camaïeu, qui compte 832 magasins à travers le monde - dont 634 en France - et emploie en tout 4.700 personnes, a jusqu’à fin novembre pour étudier un plan de continuation ou un plan de cession à un repreneur. Ses principaux actionnaires actuels sont les fonds Farvallon, Carval, Pimco et CVC.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up