17 février 2014 / 16:23 / il y a 4 ans

Fitch reste négative sur l'Italie face à l'instabilité politique

Fitch a maintenu lundi une perspective négative sur la note BBB+ de la dette souveraine italienne, estimant que le nouveau gouvernement sera sans doute confronté aux mêmes difficultés que son prédécesseur dans un environnement politique instable. /Photo prise le 6 février 2013/Brendan McDermid

MILAN (Reuters) - Fitch a maintenu lundi une perspective négative sur la dette souveraine italienne, estimant que le nouveau gouvernement italien sera sans doute confronté aux mêmes difficultés que son prédécesseur dans un environnement politique instable.

Ce contexte politique et l'aggravation de la récession avaient poussé Fitch à déclasser la note de l'Italie à BBB+ en mars de l'an dernier.

"Les incertitudes tenant à la durabilité des gouvernements et à leur capacité à consolider le budget et à pratiquer des réformes structurelles est l'une des raisons de la perspective négative sur la note BBB+ de l'Italie", explique l'agence de notation.

Le président Giorgio Napolitano a confié lundi à Matteo Renzi, secrétaire du Parti démocrate (PD), principale formation de la gauche italienne, la tâche de former le 65e gouvernement italien de l'après-guerre. Matteo Renzi succède à Enrico Letta, issu de la même formation, dont il a obtenu la démission vendredi.

Moody's Investors Service avait annoncé vendredi soir qu'elle relevait la perspective sur l'Italie de "négative" à "stable", tout en confirmant la note Baa2.

Lisa Jucca, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below