27 janvier 2014 / 20:29 / il y a 4 ans

L'Etat signe les nouveaux contrats de plans avec APRR et AREA

Eiffage et le ministre des Transports ont signé les nouveaux contrats de plan entre l'Etat, APRR et AREA, en vertu desquels les deux réseaux autoroutiers réaliseront 500 millions d'euros d'investissement. /Photo d'archives/Michael Dalder

PARIS (Reuters) - Eiffage et le ministre des Transports ont annoncé lundi la signature des nouveaux contrats de plan entre l'Etat, APRR et AREA, en vertu desquels les deux réseaux autoroutiers réaliseront 500 millions d'euros d'investissement.

En échange, Autoroutes Paris Rhin Rhône et Autoroutes Rhône-Alpes pourront procéder sur la période 2014-2018 à des augmentations de tarifs selon la formule suivante: 85% de l'inflation, majorés de 0,37% pour APRR et de 0,41% pour AREA.

Cette formule est plus avantageuse pour les usagers, puisque dans les contrats de plan précédents, la formule prévoyait 0,85% de l'inflation +0,5% sur les deux réseaux pour un montant d'investissement identique.

Mais cette fois, la formule restera en vigueur sur la totalité des cinq ans du plan, alors qu'elle a pu être revue à la baisse au bout de quatre ans la fois précédente.

Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a annoncé par ailleurs que les tarifs des péages augmenteraient en moyenne de 0,8% au 1er février en France, une hausse parmi les plus faibles de ces dix dernières années.

En intégrant l'augmentation de la TVA, effective elle au 1er janvier, la hausse des péages ressort à 1,14%, en ligne avec un calcul effectué fin novembre par Reuters à partir d'un document préliminaire de la Direction des infrastructures de transport (DIT).

"Dans le cadre de la négociation de ce contrat de plan (avec APRR et AREA), Frédéric Cuvillier a souhaité une exigence forte de la part de l'Etat afin de répondre aux recommandations récentes de la Cour des comptes", a poursuivi le ministre des Transports.

La Cour des comptes a notamment dénoncé des relations déséquilibrées au profit des sociétés concessionnaires. Frédéric Cuvillier a fait valoir un contrôle désormais renforcé de l'Etat, notamment sur les pratiques tarifaires.

Les contrats de plan signés lundi prévoient la réalisation de plusieurs grands travaux, comme la liaison A89-A6 au nord de Lyon ainsi que trois chantiers d'élargissement, notamment de l'A6 au niveau d'Auxerre.

Chez Vinci, le contrat d'ASF et d'Escota a déjà été renouvelé pour cinq ans en 2013, et celui de Cofiroute en 2012.

Côté Abertis, le contrat de plan de SAPN est en cours de négociation, et celui du réseau Sanef le sera l'an prochain.

Les travaux prévus dans le cadre des plans sont distincts des chantiers programmés dans le cadre du plan de relance autoroutier exceptionnel d'environ 3,5 milliards d'euros environ dont la notification officielle auprès de la Commission européenne devrait intervenir prochainement.

Gilles Guillaume, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below