21 janvier 2014 / 17:56 / il y a 4 ans

Les Bourses européennes terminent quasiment inchangées

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé stables ou en très légère hausse mardi, autour de leurs records de cinq ans et demi, dans un marché aux prises avec une avalanche de résultats trimestriels qui ont été diversement accueillis.

Les résultats encourageants annoncés par Rémy Cointreau et le britannique Unilever, positifs sur l'évolution des marchés émergents, ont contrebalancé une batterie de résultats inférieurs aux attentes, notamment d'Alstom et de DSM.

La décision inattendue de la banque centrale de Chine d'injecter 255 milliards de yuans (31 milliards d'euros) sur les marchés interbancaires pour endiguer les hausse des taux monétaires a également soutenu la tendance.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé sur une note stable (+0,02%) à 4.323,87 points. Le Footsie britannique a stagné également (-0,04%) et le Dax allemand a pris 0,15%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a fini inchangé et le FTSEurofirst 300 a gagné 0,09%.

Rémy Cointreau a bondi de 4,5%, entraînant Pernod Ricard (+3,65%). Le groupe de spiritueux a pâti d'un violent décrochage de ses ventes de cognac en Chine entre octobre et décembre mais il a dit s'attendre à une reprise de ce marché lors de son exercice 2014-2015, qui commencera en avril.

A Londres, Unilever a gagné 1,76% après avoir annoncé une reprise de ses ventes dans les pays émergents au quatrième trimestre. Le secteur de l'agroalimentaire et des boissons (+1,21%) figure parmi les plus fortes hausses sectorielles en Europe.

Du côté des baisses, le titre Alstom a plongé de 13,78% après que le spécialiste des infrastructures électriques et ferroviaires a abaissé mardi ses prévisions de marge et de trésorerie en raison de la faiblesse persistante du marché des nouvelles centrales thermiques.

De même, DSM a chuté de 10,26% après avoir fait état de résultats inférieurs aux attentes des analystes.

Sur le plan macroéconomique, l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne a reculé après avoir atteint le mois dernier son plus haut niveau depuis avril 2006.

Les obligations du Trésor américain à 10 ans reculaient. Traders et analystes s'attendent à ce que le rendement des Treasuries se maintienne à l'intérieur d'une fourchette située entre 2,75% et 3% jusqu'à la réunion de la Réserve fédérale la semaine prochaine.

Le dollar se stabilise face à l'euro et à un panier de devises de référence après une avoir gagné du terrain en séance dans la perspective d'une nouvelle réduction du programme d'assouplissement quantitatif de la Réserve fédérale, évoquée par un article du Wall Street Journal.

"Une nouvelle réduction du rythme des achats de 10 milliards de dollars par mois semblerait logique", dit Mike Cullinane de Raymond James.

Le Brent gagne 0,55% près des 107 dollars; il était monté auparavant à plus de 108 dollars dans la foulée du rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) faisant état d'une accélération d'une hausse de la demande de pétrole cette année.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below