21 janvier 2014 / 13:37 / il y a 4 ans

Johnson & Johnson prudent sur 2014

Les résultats trimestriels de Johnson & Johnson sont meilleurs que prévu, à la faveur d'une forte hausse de ses ventes de médicaments sur ordonnance et du redressement des ventes de son activité d'équipements médicaux. /Photo d'archives/Rick Wilking

par Ransdell Pierson

NEW YORK (Reuters) - Johnson & Johnson a laissé entendre mardi que ses ventes de médicaments sur ordonnance pourraient ralentir cette année et sa prévision de bénéfice pour 2014 se situe dans le bas des estimations des analystes, ce qui favorise la baisse de son action à Wall Street.

Le directeur financier du géant américain de la pharmacie et de la santé, Dominic Caruso, a expliqué que les ventes de médicaments sur ordonnance allaient "décélérer" en 2014 "après une très belle progression l'an dernier".

J&J prévoit désormais un bénéfice par action hors exceptionnels de 5,75 à 5,85 dollars sur l'ensemble de 2014, alors que le consensus des estimations d'analystes équivaut au haut de cette fourchette.

A la Bourse de New York, l'action Johnson & Johnson perdait 2,2% à 92,93 dollars en matinée alors que l'indice Arca du secteur pharmaceutique gagnait 0,6%.

"Les prévisions sont un peu décevantes mais la direction a tendance à se montrer prudente dans ses prévisions initiales", avant de relever progressivement les prévisions au fil de l'exercice, a commenté Judson Clark, analyste d'Edward Jones.

Le directeur général de J&J, Alex Gorsky, a qualifié d'"exceptionnelles" les ventes de médicaments sur ordonnance fin 2013: celles-ci ont en effet bondi de 11,8% à 7,3 milliards de dollars au quatrième trimestre, grâce à des hausses de prix et à la demande pour des produits comme le Remicade et le Simponi, deux traitements de la polyarthrite rhumatoïde, le Stelara contre le psoriasis et le Zytiga contre le cancer de la prostate.

DU MIEUX POUR L'ORTHOPÉDIE

Le groupe a réalisé sur les trois derniers mois de 2013 un bénéfice de 3,52 milliards de dollars (2,60 milliards d'euros), soit 1,23 dollar par action, au titre du quatrième trimestre, contre 2,57 milliards (91 cents/action) un an auparavant.

Au quatrième trimestre 2012, J&J avait inscrit dans ses comptes des charges de 800 millions de dollars liées essentiellement au rappel de prothèses de hanches.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice de J&J ressort à 1,24 dollar par action, alors que les analystes attendaient en moyenne 1,20 dollar, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires totale de J&J a progressé de 4,5% à 18,36 milliards de dollars, dépassant lui aussi le consensus (17,95 milliards). La hausse aurait même atteint 6,3% si le dollar ne s'était pas apprécié sur la période.

Les ventes de la division d'équipements médicaux et de diagnostics ont reculé de 1% à 7,3 milliards de dollars, après une baisse de 2% au troisième trimestre.

"Il y des premiers signes d'amélioration dans des domaines comme l'orthopédie, a dit Alex Gorsky, ajoutant rester confiant dans les perspectives de la division.

Ransdell Pierson, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below