20 janvier 2014 / 17:39 / il y a 4 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC a peu varié, abandonnant 0,11% à 4.322,86 points tout en restant proche de ses niveaux de l'été 2008 avant la faillite de Lehman Brothers. Le marché a été peu actif en ce jour férié aux Etats-Unis pour le Martin Luther King's Day.

* PSA PEUGEOT CITROEN, un des plus gros volumes de la cote et plus forte baisse de l'indice SBF 120, a chuté de 11,11% à 10,205 euros. Le conseil de surveillance du groupe a validé un projet d'entrée au capital de l'Etat français et du chinois Dongfeng dans le cadre d'une augmentation de capital, a-t-on appris de source proche du dossier.

PSA a par ailleurs annoncé une baisse de 4,9% de ses ventes mondiales, la performance du groupe en Chine n'ayant pas suffi à compenser sa faiblesse en Europe et l'interruption de ses livraisons vers l'Iran.

* Les VALEURS FINANCIÈRES, banques (-1,05%), services financiers (-0,79%) et assurances (-0,71%), ont accusé les plus fortes baisses sectorielles en Europe après l'annonce inattendue d'une perte trimestrielle par Deutsche Bank (-5,41%).

AXA (-1,27% à 19,885 euros) et SOCIETE GENERALE (-1,0% à 44,4 euros) ont été parmi les trois principaux contributeurs à la baisse du CAC 40, avec L'OREAL (-0,68% à 124,3 euros). CREDIT AGRICOLE a perdu 0,77% à 10,26 euros, BNP PARIBAS a résisté (-0,19% à 57,61 euros).

* Des cycliques ont été aussi parmi les premières victimes de la tendance relativement négative de ce lundi. ALCATEL-LUCENT (-1,37% à 3,025 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, suivi par ARCELORMITTAL (-1,31% à 12,85 euros).

* A la hausse, les variations ont été de faible ampleur. EDF, qui a fini en tête du CAC 40 après avoir franchi sa moyenne mobile à 20 jours (25,358 euros), a gagné 0,89% à 25,47 euros. L'action profite aussi du succès d'une série d'émissions obligataires multidevises réalisée la semaine dernière.

* AIR FRANCE-KLM (-4,96% à 8,839 euros) a accusé la deuxième plus forte baisse du SBF 120. UBS a abaissé sa recommandation d'achat à neutre avec un objectif de cours ramené de 10 à 8,7 euros.

* SARTORIUS STEDIM (+4,32% à 126,85 euros) a conforte une configuration haussière en franchissant la résistance de 125,3 euros, le prochain seuil se situant désormais à 127,7.

* EDENRED a pris 1,94% à 23,635 euros et rebondi sur le support de 23,5.

* SEB a gagné 1,83% à 61,1 euros à la veille de la publication de son chiffre d'affaires annuel. Selon Gilbert Dupont, la croissance organique du quatrième trimestre ne sera pas aussi soutenue qu'au T3 (+10%). Le broker, qui reste à alléger, s'attend à une croissance organique de 5,5% au T4 et de 3,5% sur l'année. Le poids négatif des effets de change devraient se poursuivre en 2014, selon l'intermédiaire.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below