16 janvier 2014 / 09:39 / dans 4 ans

Investissement étranger direct record en 2013 en Chine

Chantier en construction à Xi'an, dans la province chinoise du Shaanxi, dans le centre du pays. L'investissement étranger direct a atteint un montant record de 117,6 milliards de dollars (86,4 milliards d'euros) en Chine en 2013, un chèque en blanc des investisseurs qui espèrent que le pays conservera un rythme d'activité économique soutenu tout en repensant son modèle de croissance. /Photo d'archives/REUTERS/Rooney Chen

PEKIN (Reuters) - L‘investissement étranger direct a atteint un montant record de 117,6 milliards de dollars (86,4 milliards d‘euros) en Chine en 2013, un chèque en blanc des investisseurs qui espèrent que le pays conservera un rythme d‘activité économique soutenu tout en repensant son modèle de croissance.

Le ministère du Commerce a précisé jeudi que cet investissement avait augmenté de 5% par rapport à 2012.

La Chine n‘a cessé d‘attirer l‘investissement étranger depuis son adhésion à l‘Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001.

“Nous sommes persuadés que la croissance de l‘investissement étranger direct sera soutenue en 2014, les investisseurs ayant davantage confiance et les réformes entreprises par la nouvelle équipe dirigeante chinoise attirant davantage de capitaux étrangers”, a dit Shen Danyang, un porte-parole du ministère.

Les entreprises asiatiques sont de loin les plus gros investisseurs en Chine, avec une croissance des investissements de 7,1% à 102,5 milliards de dollars en 2013.

Les investissements de l‘Union européenne (UE) ont progressé de 18,1% l‘an dernier, à 7,2 milliards de dollars, et ceux des Etats-Unis de 7,1% à 3,4 milliards de dollars.

Les statistiques du ministère montrent aussi que le nombre de sociétés chinoises se développant à l‘étranger va en augmentant. L‘investissement direct des entreprises chinoises non financières à l‘étranger a augmenté de 16,8% à 90,2 milliards de dollars l‘an passé.

Malgré le dynamisme de l‘investissement, Shen Danyang est moins optimiste pour le commerce extérieur chinois, estimant qu‘il lui sera difficile d‘enregistrer cette année une croissance supérieure à celle de 2013.

“Nous restons confrontés à une situation commerciale relativement difficile cette année, si l‘on considère une reprise mondiale qui reste instable, une hausse des coûts de production pour les entreprises locales et une concurrence féroce à l‘échelon international”, a-t-il expliqué.

Les statistiques officielles montrent une hausse de 7,9% des exportations chinoises en 2013 et une progression des importations de 7,3%, alors que l‘objectif officiel était une croissance de 8% des exportations.

Aileen Wang et Koh Gui Qing, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below