14 janvier 2014 / 14:48 / il y a 4 ans

Wall Street ouvre en hausse après les ventes au détail

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en hausse mardi, récupérant une petite partie du terrain perdu la veille à la faveur de ventes au détail meilleures que prévu.

Wall Street a ouvert en hausse mardi, récupérant une petite partie du terrain perdu la veille à la faveur de ventes au détail meilleures que prévu. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagnait 0,29%, le S&P-500 prenait 0,42% et que Nasdaq Composite avançait de 0,54%. /Photo prise le 13 janvier 2014/REUTERS/Brendan McDermid

L‘indice S&P-500 a cédé 1,3% lundi, sa plus forte perte depuis le 7 novembre, dans un climat de prudence avant la déferlante des résultats de sociétés, précédée d‘une vague de “profit warnings”, ceci expliquant cela.

Dans les premiers échanges, l‘indice Dow Jones gagne 0,29% à 16.304,89, tandis que le S&P-500 prend 0,42% à 1.826,77 et que le Nasdaq Composite avance de 0,54% à 4.135,58.

Les premiers résultats bancaires sont tombés ce mardi, résultats que les boursiers jugent mitigés au vu de l‘évolution des actions dans les premiers échanges. L‘indice KBW des bancaires progresse de 0,48%.

Les ventes au détail hors automobile, essence, matériaux de construction et services alimentaires ont augmenté de 0,7% après un gain de 0,2% en novembre, alors que le consensus les donnait en hausse de 0,3% seulement.

Cette définition des ventes au détail est celle qui correspond le mieux aux dépenses de consommation telles qu‘elles sont recensées dans le Produit intérieur brut (PIB).

“Cela apporte de l‘eau au moulin de ceux, de plus en plus nombreux, qui parient sur la croissance”, commente Brad McMillan (Commonwealth Financial).

“L‘économie réelle regagne en dynamisme mais cela veut dire, pour le marché, qu‘il faut se demander si la Fed ne risque pas de dénouer son programme d‘assouplissement quantitatif plus vite qu‘on ne le pense”.

Aux valeurs, JPMorgan Chase avance de 1,4% à 58,5 dollars, tandis que Wells Fargo perd 0,8% à 45,2 dollars. Les deux banques ont annoncé des résultats trimestriels meilleurs que prévu à la faveur, en particulier, d‘une chute de leurs provisions pour créances douteuses.

Exbrayat Wilfrid pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below