20 novembre 2013 / 12:22 / il y a 4 ans

La banque centrale russe retire sa licence à Master Bank

MOSCOU (Reuters) - La banque centrale russe a annoncé mercredi avoir retiré sa licence à la banque moscovite Master Bank, en raison notamment d‘infractions à la loi contre le blanchiment d‘argent et d‘irrégularités dans sa comptabilité.

La banque centrale russe a annoncé mercredi avoir retiré sa licence à la banque moscovite Master Bank, en raison notamment d'infractions à la loi contre le blanchiment d'argent et d'irrégularités dans sa comptabilité. /Photo prise le 20 novemrbe 2013/REUTERS/Maxim Shemetov

La banque est soupçonnée “d‘opérations douteuses de grande ampleur”, a déclaré mercredi la banque centrale.

Master Bank devient ainsi l‘un des plus importants établissements russes privé de sa licence bancaire ces dernières années.

Igor Poutine, cousin du Président russe Vladimir Poutine, siège au conseil d‘administration de la banque après en avoir été le vice-président.

La décision de la banque centrale russe peut être interprétée comme un signal fort de la volonté d‘Elvira Nabiullina, qui vient d‘être nommée à la tête de l‘institution, de durcir la régulation bancaire.

Son prédécesseur Sergueï Ignatiev, avait déclaré en février que la banque centrale avait des preuves d‘opérations de blanchiment d‘argent de grande envergure.

L‘agence publique chargée de la garantie des dépôts a précisé que la fermeture de Master Bank lui coûterait 30 milliards de roubles environ (679 millions d‘euros environ).

Un communiqué de la banque centrale russe apparaît désormais sur le site de la banque, recommandant à ses clients de se référer à la loi sur les faillites bancaires.

La banque centrale russe n‘a pas souhaité répondre à des questions supplémentaires.

Master Bank, la 41ème banque du pays en termes de dépôts et de comptes privés, dispose de 75,2 milliards de roubles d‘actifs, selon les données de l‘agence Interfax.

En mai dernier, Vladimir Goloubkov, le directeur général de la filiale russe de la Société générale, avait été arrêté dans un dossier de corruption présumée.

Oxana Kobzeva et Jason Bush, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below