14 novembre 2013 / 22:19 / il y a 4 ans

Eurobank lance une augmentation de capital de deux milliards

Eurobank, numéro trois de la banque en Grèce, compte vendre pour deux milliards d'euros de nouvelles actions d'ici la fin de l'année, une augmentation de capital qui rentre dans le cadre du plan de l'établissement visant à se défaire de la tutelle de l'Etat. /Photo d'archives/Yiorgos Karahalis

ATHENES (Reuters) - Eurobank, numéro trois de la banque en Grèce, a annoncé jeudi son intention de vendre pour deux milliards d'euros de nouvelles actions d'ici la fin de l'année, une augmentation de capital qui rentre dans le cadre du plan de l'établissement visant à se défaire de la tutelle de l'Etat.

A l'instar des trois autres banques principales de la Grèce, Eurobank a été sauvée de la faillite en 2012 par l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) dans la foulée de la crise de la dette qui a mis à genoux le pays.

La banque a jusqu'en mars 2014 pour redevenir totalement ou partiellement privée.

Eurobank, avec 82 milliards d'euros d'actifs, est la seule des quatre principales banques grecques à être passée presqu'intégralement sous le contrôle du HFSF, le fonds de sauvetage des banques grec.

Ce fonds a injecté 5,84 milliards d'euros de fonds UE/FMI dans le capital d'Eurobank, qu'il contrôle à hauteur d'environ 95%.

Le HFSF, qui a consacré un total de 40 milliards au sauvetage des banques, précise dans un communiqué qu'il "pourrait envisager d'autoriser un actionnaire de référence ou consortium d'actionnaires de référence à prendre une participation significative dans Eurobank".

Le fonds veut céder ses participations majoritaires dans les quatre principales banques grecques à des investisseurs privés. Le fonds souligne dans son projet de budget 2014 qu'il espère lever environ 17 milliards d'euros via ces cessions.

Eurobank est la première à être vendue.

En échange de son aide, le HFSF a exigé des établissements secourus des rapprochements et des réductions de coûts. Eurobank a déjà cédé des filiales étrangères, repris deux banques de taille plus modeste et annoncé son intention du supprimer un dixième de ses effectifs.

Lefteris Papadimas, Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below