12 novembre 2013 / 12:06 / il y a 4 ans

Les Bourses européennes reculent à la mi-séance

(Reuters) - Les Bourses européennes reculaient mardi à mi-séance et Wall Street est attendue en ordre dispersé, les investisseurs restant prudents dans l‘attente des interventions de plusieurs responsables de la Réserve fédérale américaine cette semaine et de la publication jeudi des chiffres de la croissance de la zone euro.

Les Bourses européennes reculent mardi à mi-séance, les investisseurs restant prudents dans l'attente des interventions de plusieurs responsables de la Réserve fédérale américaine cette semaine. À Paris, le CAC 40 perdait 0,38% à 4.273,88 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax cédait 0,31% et à Londres, le FTSE 0,35%. /Photo d'archives/REUTERS/Lisi Niesner

Par ailleurs, la Chine a présenté son plan économique pour les dix prochaines années et les investisseurs seront notamment attentifs au montant alloué aux dépenses d‘infrastructures, qui pourraient avoir des répercussions sur les matières premières, ainsi qu‘aux indications de politique monétaire.

À Paris, le CAC 40 perdait 0,38% (16,26 points) à 4.273,88 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax cédait 0,31% et à Londres, le FTSE 0,35%. L‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 se repliait de 0,42%.

À ce stade, le future sur le S&P perd 0,20%, tandis que le future sur le Dow Jones avance de 0,14% laissant entrevoir une ouverture en ordre dispersé à New York.

Aux valeurs, Infineon (-4,27%) signe la deuxième plus forte baisse de l‘EuroFirst300, le groupe a annoncé mardi qu‘il anticipait une baisse de son chiffre d‘affaires sur l‘ensemble de ses divisions pour le trimestre en cours.

Vodafone (+1,5%) est en tête des hausses de l‘EuroStoxx 50, après avoir annoncé mardi un plan de modernisation de ses réseaux de sept milliards de livres (8,3 milliards d‘euros), plus important et précoce que prévu, alors qu‘un indicateur clef de son activité a enregistré une baisse sans précédent au deuxième trimestre.

Sur le marché des changes, le dollar poursuit sa hausse, les investisseurs anticipant un ralentissement des injections de liquidités de la Réserve fédérale américaine après les bons chiffres de l‘emploi publiés vendredi.

Le billet vert prend 0,50% face à yen après avoir atteint en séance un plus haut de sept semaines à 99,59 yens. L‘euro évolue autour de 1,3387 dollar.

Les rendements des obligations du Trésor américain gagnent du terrain et évoluent autour de 2,78% et ceux de leur équivalent allemands sont également en hausse à 1,78%.

Le brut léger américain reste orienté à la baisse dans l‘anticipation d‘une forte hausse des stocks américains, tandis que le baril de Brent se rapproche des 107 dollars.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below