11 novembre 2013 / 12:22 / il y a 4 ans

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en légère hausse dans des volumes limités en ce jour férié de commémoration de l‘armistice du 11 novembre 1918, les investisseurs présents se montrant prudents et s‘interrogeant sur les politiques monétaires mondiales.

Axa, qui fait son entrée sur le marché colombien de l'assurance en forte croissance en annonçant l'acquisition de 51% des activités d'assurance en Colombie de Grupo Mercantil Colpatria, gagne (+1,16%) vers 13h00. Au même moment, le CAC 40 progresse de 0,29% à 4.272,96 points. /Photo d'archives/ REUTERS/Mick Tsikas

A 13h00, l‘indice CAC 40 progresse de 0,29% à 4.272,96 points, dans des volumes limités à 21% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext :

* Des VALEURS CYCLIQUES sont soutenues par l‘annonce en Chine d‘une croissance plus forte qu‘attendu de la production industrielle en octobre, à +10,3%, et d‘une hausse de 13,3% des ventes au détail.

BOUYGUES prend 2,11%, plus forte hausse du CAC 40, CAPGEMINI 1,14%, TECHNIP 1,01%, ACCOR 0,98% et GEMALTO 0,84%. L‘indice Stoxx du secteur technologique européen progresse de 0,87% et celui du secteur pétrolier de 0,32%.

* AXA (+1,16%) a indiqué faire son entrée sur le marché colombien de l‘assurance en forte croissance en annonçant l‘acquisition de 51% des activités d‘assurance en Colombie de Grupo Mercantil Colpatria pour un montant total de 259 millions d‘euros.

* PUBLICIS gagne 1,03% à 65,02 euros vers ses plus hauts historiques touchés en 2000, la valeur rebondissant sur un support technique situé à 64 euros.

* Des VALEURS offrant un profil DEFENSIF continuent d‘être recherchées dans un contexte d‘interrogations à l‘égard des politiques monétaires internationales: perspective d‘un durcissement plus rapide que prévu aux Etats-Unis, alors qu‘en Europe des gérants ont le sentiment que la BCE a voulu les préparer à de possibles futures mauvaises nouvelles.

SANOFI s‘octroie 0,68%, PERNOD RICARD 0,56% et DANONE 0,43%. L‘indice Stoxx du secteur de la santé avance de 0,52%.

* A rebours de tendance, des VALEURS au profil DOMESTIQUE sont délaissées dans un contexte d‘interrogations sur la situation économique de la zone euro après la baisse surprise des taux de la BCE et la nouvelle dégradation vendredi par S&P de la note de la France.

EDF recule de 1,01%, plus forte des rares baisses du CAC 40, CARREFOUR lâche 0,91%, ou encore GDF SUEZ 0,29%.

* KERING cède 0,3%. Le gouvernement a demandé vendredi soir au groupe de surseoir à toute décision sur la cession de La Redoute afin d‘ouvrir une phase de dialogue avec l‘Etat, les salariés et les élus concernés sur le sort industriel de l‘entreprise de vente par correspondance.

* Le SECTEUR européen des RESSOURCES DE BASE (-0,87%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, des analystes se montrant prudents sur les résultats de ces valeurs en anticipant une baisse des prix des matières premières dans un contexte économique peu favorable.

ARCELORMITTAL abandonne 0,43% et ERAMET 0,61%.

* GECINA recule de 1,35%. Selon le journal espagnol l‘Expansion, Metrovacesa est sur le point de céder sa participation de 26,7% dans la foncière et aurait reçu des offres vendredi dernier. Parmi les groupes intéressés figureraient Blackstone avec la Caisse des Dépôts du Quebec, ainsi qu‘Orion avec Predica, filiale d‘assurance de Credit agricole.

* STERIA (+4,94%) signe la plus forte hausse du SBF 120 dans des volumes représentant 1,4 fois la moyenne quotidienne des trois derniers mois, le titre du groupe de services informatiques reprenant des couleurs après sa baisse jugée excessive vendredi (-4,1%) suite à la dégradation par S&P de la note de la France.

* EIFFAGE (+0,72%) a confirmé son objectif d‘une légère croissance de son activité en 2013 après un trimestre soutenu à la fois par un rebond du trafic sur ses autoroutes, un record de réservations de logements en France et les retombées du chantier de la ligne de TGV Bretagne-Pays de Loire.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below