7 novembre 2013 / 14:48 / il y a 4 ans

Wall Street ouvre en hausse après la baisse de taux de la BCE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en légère hausse jeudi après la décision inattendue de la Banque centrale européenne (BCE) de réduire son principal taux directeur, qui conforte le scénario d‘un soutien prolongé des politiques monétaires à l‘économie mondiale.

La Bourse de New York a ouvert en légère hausse jeudi après la décision inattendue de la Banque centrale européenne (BCE) de réduire son principal taux directeur, qui conforte le scénario d'un soutien prolongé des politiques monétaires à l'économie mondiale. Quelques minutes après le début des échanges, le Dow Jones gagnait 0,2%, le S&P-500 progressait de 0,08% et le Nasdaq prenait 0,02%. /Photo prise le 7 novembre 2013/REUTERS/Brendan McDermid

La BCE a ramené son taux de refinancement à 0,25%, un nouveau plus bas historique, en réaction à un ralentissement marqué de l‘inflation dans la zone euro.

Quelques minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones gagnait 0,2%, à 15.778,22 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progressait de 0,08% à 1.771,99 points et le Nasdaq Composite prenait 0,02% à 3.932,71 points.

L‘impact de la décision de la BCE, sensible sur la plupart des marchés mondiaux, a compensé, du point de vue des investisseurs, celui de la première estimation du produit intérieur brut (PIB) américain au troisième trimestre, supérieure aux attentes , et de la baisse des inscriptions au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis.

La séance à Wall Street sera évidemment marquée par la première cotation de Twitter, qui a fixé son prix d‘introduction à 26 dollars, au-dessus de la fourchette indicative pourtant déjà relevée lundi.

Au chapitre des résultats, le spécialiste des microprocesseurs Qualcomm chute de 4,1% après une prévision de chiffre d‘affaires jugée décevante.

Sur 423 sociétés du S&P 500 qui ont déjà publié leurs résultats trimestriels, 68,3% ont dépassé les attentes en termes de bénéfice selon les données Thomson Reuters, mais ce pourcentage n‘est que de 53,5% pour le chiffre d‘affaires.

Chuck Mikolajczak, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below