5 novembre 2013 / 06:58 / il y a 4 ans

Beiersdorf relève sa prévision de CA 2013

Beiersdorf, le fabricant de la crème Nivea, relève ses objectifs de chiffre d'affaires et de bénéfice pour 2013 au vu d'une croissance de 7% de ses ventes sur les neuf premiers mois de l'année. /Photo d'archives/Fabian Bimmer

FRANCFORT (Reuters) - Beiersdorf, a publié mardi des résultats trimestriels en hausse, portés par des gains de parts de marché en Europe et par les bonnes performances de ses activités d'adhésifs, qui lui ont permis de relever sa prévision de chiffre d'affaires annuel.

Le propriétaire allemand de la marque Nivea et des adhésifs Tesa prévoit désormais une hausse de 6% à 7% de ses ventes globales cette année, contre 5%-6% jusqu'à présent.

Sa marge d'Ebit (bénéfice avant impôt et charges financières) devrait atteindre 13%, soit le haut de la fourchette précédemment annoncée de 12-13%.

Elle dépassera les 12% dans la division de produits de consommation et atteindra 16%, au lieu de 14% précédemment escompté, dans celle de produits adhésifs, a-t-il précisé.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 7% en données ajustées des effets de change.

"Nous avons augmenté nos parts de marché dans de nombreux pays, portés par des innovations produits réussies", a déclaré aux analystes le président du directoire, Stefan Heidenreich. "Pour résumer, nos marques sont de retour."

Il a souligné avoir également augmenté sa part de marché en Chine et dit s'attendre à un bon quatrième trimestre en Europe.

"Nos parts de marché en Chine, notamment chez les hommes, ont rebondi nettement, de trois ou quatre points, et nous sommes maintenant plus près que jamais de nos principaux concurrents", a-t-il dit.

PLUS FORTE HAUSSE DU DAX

Beiersdorf, qui possède aussi les produits de beauté de luxe La Prairie et les baumes à lèvre Labello, a expliqué que sa division d'adhésifs, qui fournit entre autres de grands groupes industriels dans les secteurs de l'automobile et de l'électronique, avait enregistré une croissance soutenue sur les marchés américains et en Asie.

Le plan de restructuration Blue Agenda lancé par le groupe a conduit Nivea à couper dans des gammes déficitaires et à privilégier les nouveaux produits innovants, comme les crèmes anti-âge.

Au troisième trimestre, le groupe a réalisé un Ebit de 216 millions d'euros, supérieur aux attentes puisque le consensus établi par Reuters le donnait à 195 millions.

Dans la division d'adhésifs, le résultat d'exploitation a atteint 57 millions d'euros et les ventes 269 millions sur juillet-septembre, alors que les analystes prévoyaient respectivement 35,7 millions et 253 millions.

La division de produits de grande consommation a réalisé sur la période un chiffre d'affaires de 1,24 milliard d'euros, légèrement inférieur au consensus (1,28 milliard) et un Ebit de 159 millions, conforme aux attentes.

A la Bourse de Francfort, l'action Beiersdorf gagnait 4,63% à 72,97 euros à 8h55 GMT, la plus forte hausse de l'indice Dax, qui cédait 0,1% au même moment.

"Les investisseurs s'attendaient à ce que Beiersdorf relève ses prévisions à l'occasion des résultats du troisième trimestre. Mais le nouvel objectif de croissance des ventes et une bonne surprise", explique Thomas Maul, analyste de DZ Bank.

Avant mardi, l'action Beiersdorf affichait une hausse de 12,7% depuis le début de l'année, contre +19% pour le Dax.

Victoria Bryan, Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below