24 octobre 2013 / 16:33 / il y a 4 ans

Les Bourses européennes ont rebondi en clôture

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont rebondi jeudi en clôture, soutenues par de bons résultats de sociétés et l'annonce d'une accélération de la croissance du secteur manufacturier en Chine.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,35% à 4.275,69 points. Le Footsie britannique a pris 0,58% et le Dax allemand 0,68%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,72% et le FTSEurofirst 300 de 0,46%.

Le secteur automobile est arrivé en tête, avec un gain de 1,74%, porté par Daimler, qui a pris 3,34%, plus forte hausse de l'EuroStoxx 50. Le groupe allemand prévoit une amélioration de ses résultats au quatrième trimestre après un troisième trimestre meilleur que prévu.

L'indice des bancaires (+0,94%) a lui aussi été dopé par de bons résultats, notamment de la part des banques scandinaves DNB (+5,9%) et SEB (+2,39%) qui ont partiellement compensé la performance décevante de Credit suisse (-2,82%).

Les banques françaises ont surperformé le CAC 40 et le secteur en Europe, dopées par une note de Bank of America Merrill Lynch qui se montre moins inquiet sur l'économie française et la régulation du secteur.

ABB a pris 4,96%. Le groupe industriel a fait état de résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre, en hausse de 10% à 835 millions de dollars (605 millions d'euros) alors que le consensus était à 791 millions, tout en annonçant une poursuite de sa politique de réduction des coûts.

"En Europe, les perspectives (pour l'an prochain) devraient être un peu plus mitigées, voire un peu plus négatives, qu'aux Etats-Unis, et les chiffres d'affaires baissent, tandis que les résultats sont un peu meilleurs grâce aux marges", note Christoph Riniker, responsable de la stratégie à Bank Julius Baer.

"Mais nous pensons tout de même que les résultats devraient s'améliorer l'an prochain, d'environ 10-11% sur l'indice EuroSTOXX 50 et nous maintenons notre scénario relativement constructif sur les actions."

L'euro a gagné un peu de terrain face au dollar et touché un nouveau pic de deux ans face au billet vert, les inquiétudes sur la croissance aux Etats-Unis et la perspective de voir la Réserve fédérale reporter le dénouement de son programme de rachats d'actifs l'ayant emporté sur l'impact négatif sur la monnaie unique des indices des directeurs d'achats en zone euro décevants.

Sur le marché du pétrole, le Brent recule de 0,5% vers les 107 dollars et le brut léger américain cède 0,3%, encore sous le coup de la hausse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée la veille.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below