24 octobre 2013 / 11:49 / dans 4 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

Crédit Agricole gagne 2,57% à la mi-séance, la plus forte hausse du CAC 40. Comme la plupart des valeurs bancaires, l'action profite de la publication d'une note de Bank of America Merrill Lynch dans laquelle le broker se montre moins inquiet sur l'économie française et la régulation du secteur. /Photo prise le 1er février 2013/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en légère hausse à la mi-journée, des résultats d‘entreprises limitant la progression du marché soutenue par l‘accélération de l‘activité du secteur manufacturier chinois en octobre. (voir )

A 13h19, l‘indice CAC 40 gagne 0,24% à 4.270,78 points :

* Les VALEURS BANCAIRES FRANÇAISES surperforment le CAC 40 et le secteur en Europe (+0,84%), dopées par une note de Bank of America Merrill Lynch (BofA ML) dans laquelle le broker se montre moins inquiet sur l‘économie française et la régulation du secteur.

CREDIT AGRICOLE prend 2,57%, plus forte hausse du CAC 40, SOCIETE GENERALE 2,09% et BNP PARIBAS 1,87%.

* De nombreuses CYCLIQUES sont soutenues par la statistique chinoise suggérant que l‘économie se stabilise en Chine.

SCHNEIDER ELECTRIC, concurrents du groupe suisse ABB (+4,05%) dont le bénéfice est ressorti meilleur qu‘attendu au troisième trimestre, s‘adjuge 1,85%.

ARCELORMITTAL grimpe de 1,25% et ALSTOM de 1,02%. L‘indice Stoxx du secteur européen des ressources de base avance de 0,77%.

* RENAULT (+1,32%) et MICHELIN (+0,89%) profitent également, comme le reste du secteur automobile (+1,66%, plus forte hausse sectorielle en Europe), des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre publiés par Daimler (+3,65%).

En revanche, PSA perd 2,93% au lendemain d‘un gain de 3,3% lié à la confirmation de ses objectifs de réduction de consommation de free cash flow opérationnel en 2013 et 2014 (). Des analystes se montrent en effet prudents sur le groupe dans la perspective d‘une augmentation de capital prochaine assortie d‘une prise de participation de l‘Etat.

* UNIBAIL-RODAMCO s‘octroie 1,14% à la veille de sa publication trimestrielle. Son concurrent français KLÉPIERRE (+1,04%) a fait état mercredi soir d‘une progression de 2,7% de ses loyers bruts sur les neuf premiers mois de l‘année, grâce notamment à une hausse de 3,9% des revenus locatifs des centres commerciaux.

* A rebours de tendance, le SECTEUR TECHNOLOGIQUE européen (-1,59%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, dans le sillage d‘Ericsson (-7,12%), qui a annoncé un bénéfice d‘exploitation inférieur au consensus au troisième trimestre, le segment réseaux connaissant sa croissance la plus faible en un an.

ALCATEL-LUCENT lâche 2,88%, CAPGEMINI 2,4% et STMICTROELECTRONICS 1,38%.

* GEMALTO (-5,13%) accuse la plus forte baisse de SBF 120 après avoir annoncé une progression un peu moins marquée que prévu de son chiffre d‘affaires au troisième trimestre, pénalisé par un effet de change plus élevé qu‘anticipé par les analystes.

* DASSAULT SYSTÈMES perd 2,44% après avoir affiné ses prévisions pour 2013, révisées à la baisse à la mi-octobre en raison d‘un coup de frein en Asie.

* PERNOD RICARD (-2,64%) table sur une moindre hausse de ses profits annuels après un premier trimestre 2013-2014 plombé par une chute de ses ventes de cognac et de whisky en Chine.

De son côté, REMY COINTREAU, qui a lui aussi lourdement pâti du ralentissement du marché chinois et a vu ses ventes chuter de 5,3% au deuxième trimestre 2013-2014 (), abandonne 2,49%.

* ESSILOR (-2,55%), affaibli par le poids des variations de change au troisième trimestre, a revu à la baisse la prévision de croissance de ses ventes pour 2013 en raison d‘une reprise moins rapide que prévu de son activité en Amérique du Nord et d‘un décalage dans la finalisation de certaines acquisitions.

* AIR LIQUIDE cède 2,39% après avoir publié pour le troisième trimestre un chiffre d‘affaires pénalisé par un fort impact de change se révélant un peu inférieur aux attentes.

* AREVA gagne 3,81% à 16,49 euros, plus forte hausse du SBF 120, la valeur rebondissant sur un support technique située entre 15,75 et 15,80 euros avant la publication après la clôture de la Bourse de son activité du troisième trimestre.

* SUEZ ENVIRONNEMENT (+1,42%) a publié jeudi un résultat brut d‘exploitation (RBE) en hausse de 5% à fin septembre, grâce notamment à ses réductions de coûts, et a fait état d‘une amélioration de ses activités dans les déchets en Europe au troisième trimestre.

* BULL (+7,37%) a confirmé ses objectifs pour 2013 malgré l‘incertitude des conditions de marché, le troisième trimestre ayant été marqué par une amélioration de son activité en France, qui avait pénalisé le groupe informatique lors des six premiers mois de l‘année.

* INTERPARFUMS progresse de 3,83% dans des volumes représentant le double de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, le parfumeur ayant relevé sa prévision de chiffre d‘affaires annuel après avoir publié des ventes meilleures qu‘attendu au troisième trimestre.

* NORBERT DENTRESSANGLE (+2%) a fait état d‘un net redémarrage de sa croissance au troisième trimestre et table pour 2013 sur un résultat opérationnel comparable à celui des dernières années.

* BOURSORAMA (-3,9%), filiale de la SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, accusera une perte d‘environ 60 millions d‘euros au troisième trimestre, conséquence de dépréciations d‘actifs imprévues.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below