24 septembre 2013 / 07:42 / dans 4 ans

Les marchés européens en hausse dans un climat d'incertitude

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en hausse mardi, après deux séances de baisse, dans un climat d‘incertitude persistante sur le calendrier du démantèlement progressif du programme d‘injections de liquidités de la Fed.

Les Bourses européennes ont ouvert en hausse dans un climat d'incertitude persistante sur au programme d'injections de liquidités de la Fed. Vers 7h125 GMT, le CAC 40 reprend 0,46%, le Dax gagne 0,33% et le FTSE progresse de 0,27%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance à la même heure de 0,37%. /Photo d'archives/REUTERS

Le président de la Fed de New York, William Dudley, a déclaré que la banque centrale entendait toujours commencer à réduire ses rachats d‘actifs avant la fin de l‘année, pourvu que l‘amélioration de l‘économie se confirme, des propos qui avaient déjà pesé sur les Bourses lundi.

L‘annonce lundi par le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, que la BCE n‘exclut pas de lancer une nouvelle opération de refinancement à plus long terme (LTRO) pour empêcher les taux du marché monétaire de remonter à un niveau néfaste pour l‘inflation soutient la tendance en Bourse, tout en maintenant l‘euro près de 1,35 dollar.

À Paris, l‘indice CAC 40 reprend 0,46% à 4.191,31 points vers 7h125 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,33% et à Londres le FTSE progresse de 0,27%. L‘indice paneuropéen EuroStoxx 50 avance de 0,37%, soutenu surtout par les services collectifs et les technologiques.

Les marchés d‘actions avaient fortement progressé la semaine dernière partout dans le monde, en première réaction à la décision totalement inattendue de la Fed de ne pas réduire son programme massif de rachats d‘actifs.

Mais le manque de clarté sur l‘avenir de la stratégie de la banque centrale américaine a rapidement freiné l‘enthousiasme des investisseurs.

“L‘incertitude sur le ralentissement du programme de rachats de la Fed continue de limiter l‘appétit pour le risque”, écrit Jonathan Sudaria, trader chez Capital Spreads, dans une note à ses clients.

Aux valeurs, Telecom Italia, très volatile dans les premiers échanges, prend 0,6%. Telefonica a accepté de relever sa participation dans Telco, la holding de contrôle de Telecom Italia, en deux phases, une opération qui lui permettra dans un premier temps de porter sa part dans Telco à 66%, sans modification de ses droits de vote.

Air France-KLM cède 0,9%, plus forte baisse du SBF120. La compagnie aérienne a décidé lundi soir d‘attendre d‘être en possession de davantage d‘informations de la part d‘Alitalia pour statuer sur un éventuel relèvement de sa participation.

Parmi les valeurs de second rang, Carmat s‘envole de près de 20% après avoir obtenu l‘autorisation des autorités françaises de réaliser les premières implantations de son coeur artificiel sur quatre patients dans l‘Hexagone.

Sur le marché obligataire, les futures sur obligations à 10 ans allemandes (Bund) oscillent autour de leur clôture de la veille, tout comme les actions.

Sur le marché pétrolier, le Brent de mer du Nord stagne près des 108 dollars le baril dans un contexte de hausse de la production irakienne et d‘un possible réchauffement des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et l‘Iran.

Les investisseurs attendent à 8h00 GMT l‘indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, suivi dans l‘après-midi des indices S&P/Case-Shiller des prix immobiliers et de l‘indice de confiance du consommateur aux Etats-Unis.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below