18 septembre 2013 / 11:51 / il y a 4 ans

Rusal prévoit de nouvelles fermetures de fonderies d'aluminium

Le premier producteur mondial d'aluminium United Company Rusal s'attend à de nouvelles fermetures de fonderies en Russie, en raison de la baisse des cours du métal. /Photo prise le 21 août 2013/Ilya Naymushin

GENEVE (Reuters) - United Company Rusal, le premier producteur mondial d'aluminium, s'attend à de nouvelles fermetures de fonderies en Russie, en raison de la baisse des cours du métal, a annoncé mercredi Vladislav Soloviev, vice-directeur général du groupe.

"Chez Rusal, nous avons déjà réduit notre production de 350.000 tonnes, par rapport à l'an dernier, et nous avons déjà fermé au moins trois fonderies dans l'ouest de la Russie", a-t-il dit au cours d'une conférence à Genève.

"Vu le niveau des cours, je pense que nous allons assister à de nouvelles fermetures, surtout dans l'ouest de la Russie", a-t-il continué, annonçant également l'arrêt probable de la fonderie de Novokuznetsk, dans l'Est, qui emploie plus de 2.000 personnes.

Les cours à trois mois de l'aluminium, qui étaient mercredi d'à peu près 1.780 dollars la tonne, ont baissé de 16% depuis février, à environ la moitié de son niveau d'il y a cinq ans.

Rusal a enregistré en 2012 une perte nette de 55 millions de dollars (42 millions d'euros) qu'il a imputée aux surcapacités de l'appareil productif dans un contexte de faiblesse de la demande.

Emma Farge; Véronique Tison et Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below