11 septembre 2013 / 13:35 / il y a 4 ans

EADS vise plus de cessions que d'acquisitions dans la défense

EADS mettra davantage l'accent sur les cessions d'actifs que sur les acquisitions dans le cadre de la fusion annoncée de ses activités militaires et spatiales. /Photo d'archives/Tobias Schwarz

LONDRES (Reuters) - EADS mettra davantage l'accent sur les cessions d'actifs que sur les acquisitions dans le cadre de la fusion annoncée de ses activités militaires et spatiales, a déclaré mercredi le directeur commercial de Cassidian, la branche défense du groupe européen.

EADS a annoncé fin juillet son intention de regrouper ses différentes filiales de défense et spatiales dans le cadre de la réorganisation de ses activités en trois divisions: Airbus (avions civils), Airbus Defence & Space et Airbus Helicopters (Eurocopter).

Les filiales font l'objet d'une revue de portefeuille et le groupe pourrait céder des activités "petites et facilement séparées du reste", a dit mercredi Christian Scherer, directeur commercial de Cassidian.

"Cela doit se traduire par une simplification de ce que nous faisons et non par une complexité accrue par l'ajout d'activités supplémentaires. Nous ne sommes pas à l'affût d'acquisitions", a-t-il ajouté en marge d'une conférence sur la défense à Londres.

Mardi, Marwan Lahoud, le responsable de la stratégie d'EADS, a déclaré que des cessions et des acquisitions étaient possibles à l'issue de la fusion des activités militaires et spatiales du groupe au sein d'une même division.

Christian Scherer s'est refusé à préciser quelles activités pourraient être vendues mais il a dit que la défense et l'aérospatiale constituaient le coeur de métier de Cassidian et que des activités telles que la cybersécurité, qui offrent un potentiel de croissance, étaient considérées comme capitales.

"Cassidian fait tout, des petits modules radars jusqu'aux avions de chasse et aux grands projets de contrôle aux frontières, nous avons des milliers de produits", a-t-il dit.

"Nous voulons simplement être plus efficaces à l'export, nous voulons être en mesure d'intégrer des segments d'activités très proches".

Brenda Goh; Marc Angrand pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below