21 août 2013 / 13:48 / dans 4 ans

Wall Street ouvre en baisse avant le compte-rendu de la Fed

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en repli mercredi, à quelques heures de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale, dont les investisseurs espèrent de nouvelles indications sur une probable diminution des achats de dette de la banque centrale.

La Bourse de New York a ouvert en repli, à quelques heures de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale, dont les investisseurs espèrent de nouvelles indications sur une probable diminution des achats de dette de la banque centrale. Cinq minutes après le début des échanges, le Dow Jones perdait 0,24%, le Standard & Poor's 500 reculait de 0,27% et le Nasdaq Composite cédait 0,10%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Cinq minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones perd 0,24%, à 14.967,43. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,27% à 1.647,89 et le Nasdaq Composite cède 0,10% à 3.610,13.

Le S&P-500 a clôturé mardi pour la troisième séance consécutive sous sa moyenne mobile à 50 jours, une résistance technique.

Les “minutes” du comité de politique monétaire de la Fed des 30 et 31 juillet derniers seront publiées à 18h00 GMT. Elles pourraient fournir au marché de nouveaux indices quant à l‘évolution du débat en cours au sein de la banque centrale sur l‘opportunité de réduire le soutien à l‘économie.

Les économistes interrogés par Reuters s‘attendent à ce que la Réserve fédérale entame dès le mois prochain la réduction de ces achats, qui représentent pour l‘instant 85 milliards de dollars par mois.

La séance sera également animée par les chiffres des reventes de logements en juillet à 14h00 GMT.

Parmi les valeurs en vue en début de séance, Lowe‘s, le numéro deux des magasins de bricolage et d‘aménagement intérieur aux Etats-Unis, gagne plus de 4,5% après des résultats meilleurs qu‘attendu et le relèvement de ses prévisions.

A la baisse, un autre distributeur, Target, cède 2,4% après avoir averti que son bénéfice annuel se situerait probablement dans le bas de la fourchette évoquée jusqu‘à présent.

Rodrigo Campos; Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below